Les échos du conseil municipal de Piedmont

Louise Guertin – Assemblée du Conseil du 7 décembre 2020

La mairesse a ouvert la séance en appelant les citoyens à redoubler de prudence pour limiter la propagation de la COVID, soulignant l’augmentation de cas dans la MRC. « Pour la MRC des Pays-d’en-Haut, les cas actifs étaient de 21 vendredi, et sont montés à 41 aujourd’hui (lundi 7 décembre). » L’assemblée du Conseil s’est déroulée à huis clos et les ajustements techniques ont été apportés incluant une pause à la fin de l’assemblée pour donner le temps aux citoyens d’écrire leurs questions.

Décembre est aussi le mois du dépôt du budget de la prochaine année. Mme Rochon a déjà souligné que le COVID avait forcé l’administration à reporter de nombreux projets en 2020. On pourra voir les effets sur le budget des immobilisations (projets) et celui de l’administration lors de l’assemblée du Conseil pour le budget 2021, prévue le 16 décembre avec une rediffusion accessible sur le site de Piedmont.

Suivis

Mme Rochon a indiqué que plusieurs vérifications ont été faites suite à des plaintes de citoyens quant au déboisement qualifié d’excessif pour la construction d’une maison chemin Beaulne. Le constat est que quatre arbres ont été coupés au-delà du permis émis. Le propriétaire sera donc dans l’obligation de replanter des arbres de gros calibres pour les remplacer. À la question d’une citoyenne à combien l’amende s’élèvera-t-elle ? On a promis de revenir à la prochaine assemblée pour spécifier les montants des amendes, comme prescrit par le règlement.

Urbanisme

Projet intégré résidences PLVC – Ce projet de 70 logements pour aînés autonomes voisin de l’Interclub, entre la rivière du Nord et la 117, fait l’objet d’un changement de zonage et d’un processus de consultation qui a débuté le 16 novembre. 

Le règlement permettra de modifier les usages actuels de la zone au sud de l’Interclub jusqu’au chemin de la gare. Les usages actuels permis sont mixtes : commercial (incluant la possibilité d’hôtels, de restaurants, etc.) et résidentiel (un seul logement). La proposition adoptée par règlement suggère d’y ajouter du résidentiel de trois logements et plus et permet les projets intégrés avec une densité maximum de six logements à l’hectare. Parmi les commentaires des citoyens, plusieurs sont liés à la conservation des éléments naturels, mais également pour une plus grande sensibilité à l’environnement, tel le commentaire à l’effet d’accorder trop de cases au stationnement extérieur. On peut lire les réponses aux questions des citoyens sur le site de Piedmont sous l’onglet « avis publics ».

La prochaine étape est la possibilité pour les résidents des zones contigües de s’opposer aux changements d’ici le 11 janvier en signant un registre pour la tenue d’un referendum.

Projet Mont Belvédère

Le Conseil a approuvé le projet de règlement déposé en octobre qui interdira les projets intégrés et fixe la superficie des lots à 5 000 mètres carrés pour la zone située derrière le chemin du Cap, avec un accès par le chemin de la Corniche. Selon madame Rochon, on préserve la typologie résidentielle de faible densité du quartier. À la question d’un citoyen, M. Leroy, « combien de résidences seront construites ? », la mairesse a répondu qu’on ne sait pas parce que le promoteur n’a pas encore soumis son projet. Une consultation sous la forme d’un appel de commentaires écrits jusqu’au 11 janvier pour remplacer une consultation publique. On trouve les documents liés à cette consultation sur le site de Piedmont (règlement #757-65-20).

Peu de projets approuvés en décembre : une rénovation extérieure au 505, chemin des Fauvettes et un permis après le remplacement du parement extérieur au 234, chemin de la Montagne; approbation pour deux enseignes : une pour Italnord sur la 117 et l’autre pour un nouveau restaurant « Beaumier bar à vin » en lieu et place de l’ancien Bistro Gusto.

Convention collective

Une entente de principe est intervenue pour le renouvellement de la convention collective échue le 30 novembre 2019. L’entente d’une durée de cinq ans (avril 2024) prévoit l’indexation des salaires entre 2 % et 2,5 % par année et des dispositions pour une application plus facile. Rappelons que le salaire des élus est ajusté à la hausse selon les augmentations consenties aux employés.

Finances

Le Conseil a également approuvé l’adhésion à un programme d’aide aux employé(e)s et aux élu(e)s auprès d’Optima Santé globale pour un coût estimé à 1 500 $ par année.

En parallèle, on a approuvé l’octroi d’un mandat à la firme MMGC au coût de 5 250 $ (avant taxes) pour 30 heures, afin de faire une analyse du maintien de l’équité salariale, un exercice imposé tous les cinq ans. 

On a retenu les services de la firme d’ingénierie Équipe Laurence au coût de 9 930 $ afin de proposer les correctifs aux problèmes de drainage pluvial sur une distance de plus de 400 mètres demandé par des citoyens du chemin des Épinettes.

Les services d’audit annuel seront dorénavant offerts par la firme Raymond Chabot Grant and Thornton au coût de 20 500 $ (plus taxes).

Plusieurs subventions ont été approuvées, dont 10 863 $ pour la Maison des jeunes de Piedmont/ Saint-Sauveur; 1 000 $ à la Fondation médicale des Laurentides et 200 $ à la maison Ombre Elle qui offre une aide à l’hébergement pour les femmes victimes de violences.

Imprimer