Duo de harpes Grenon-Guibord

À la harpe :  Gisèle Guibord  et Robin Grenon – photo : Serge Pilon

Dans l’univers de la harpe

Carole Trempe – Dans la série Azimuts & Jazz / Monde, Diffusions Amal’Gamme a produit le Duo de harpes Grenon-Guibord Danse et Romance, le dimanche 26 février 2023 à la salle Saint-François-Xavier de Prévost.

Robin Grenon et Gisèle Guibord, un fabuleux duo créé en 1996, possède une feuille de route impressionnante, une longue et belle histoire avec le diffuseur de concerts. Le duo démontre un attachement particulier au public de Prévost. 

Les harpes sont sur la scène, élégantes et intriguantes. Une harpe celtique et une harpe paraguayenne. Contrairement à la harpe classique, celles-ci n’ont pas de pédales pour moduler. Les leviers sont à la tête des instruments. Une visite sur la toile s’imposera pour les curieux !

Les virtuoses sont issus du milieu classique, l’orgue pour Gisèle et la guitare pour Robin. Ils sont multi-talentueux. Ce sont de grands musiciens. On ressent leur complicité et l’extraordinaire écoute qu’ils manifestent l’un envers l’autre tout en sourire et en simplicité.

Ils apportent leur touche personnelle à de nombreux arrangements. Cela démontre leur maîtrise des différents styles de musique que nous entendrons et de cet instrument complexe qu’est la harpe. Les voir jouer avec une telle aisance est vraiment impressionnant.

La prise de son est précise et enveloppante (merci, Bernard Ouellette). L’expressivité des instruments est au maximum et leur douce texture, bien en évidence. Le programme est abondant et très agréable à écouter. Nous aurions apprécié un livret pour nous renseigner sur les œuvres.

Du reel – DJIGUEDON ( R.Grenon) – à la chanson traditionnelle irlandaise qui évoque la nostalgie et la tristesse comme Has Sorrow the Young Days Shaded (T. Moore), ou Danny Boy ou I Wish I Was in Carickfergus en passant par le tango, toutes les pièces sont posées autour de la danse et de la tragédie amoureuse. Toutes brillamment interprétées musicalement, ont suscitées en nous de profondes émotions très bonnes à ressentir. Ce duo a su créer son propre style en combinant les sons celtiques et sud-américains. C’est très beau ! 

L’univers de la harpe nous a été rendu accessible grâce à ce fabuleux duo GRENON-GUIBORD.

print