Articles by Gleason Théberge

Photo d'archives - journal des citoyens

Histoire archives Laurentides

Un nouvel effort de mémoire Gleason Théberge – Le 14 septembre dernier, notre société d’histoire régionale instituée au siècle dernier prenait officiellement le nom d’Histoire et archives Laurentides. En plus de rajeunir son image, elle évoque ainsi plus clairement son double intérêt pour la diffusion de l’histoire et la conservation des documents et objets qui attestent des […]


Journal des citoyens - mots et moeurs

Mots et mœurs

Le vendredi, jour de l’amour Gleason Théberge – La perception coutumière du vendredi, c’est qu’il annonce, pour de moins en moins d’employé.es par contre, la courte cessation du travail pour les deux jours qui viennent; mais sur le plan symbolique, il évoque la déesse Vénus (veneris dies). On ne s’étonnera cependant pas que parmi les noms […]


Journal des citoyens - mots et moeurs

Jeudi, colère et joie

Mots et mœurs Gleason Théberge. -Comme dans certains calendriers qui ne font que numéroter les jours, entre autres en russe, arabe et portugais, notre jeudi arrive comme cinquième jour avec une référence au dieu suprême de la mythologie latine. C’est d’ailleurs toujours le cas en Italie, depuis le calendrier de la Rome antique quand on […]


Journal des citoyens - mots et moeurs

Mercredi de contraste

Mots et Mœurs Gleason Théberge– Dans quelques langues, dont le russe et l’allemand, le mercredi est appelé jour du milieu de la semaine, une référence due à l’habituelle séquence des jours les alignant du dimanche au samedi. D’autres calendriers, d’inspiration moins religieuse, respectent davantage le concept de fin de semaine, en plaçant le lundi en début […]


journal des citoyens, mot et moeurs

Chronique Mots et mœurs

Mardi, jour d’énergie Gleason Théberge – On dit que le temps nous est compté, mais c’est plutôt nous qui comptons le temps. Que ce soit au galop des agendas, pour savoir quand nous pourrons souffler. En rétroviseur, en train de se mesurer soi-même à des gestes anciens. En cuisine, comme au pas des anciennes aiguilles, à […]


Journal des citoyens - mots et moeurs

Lundi, jour de solitude

Gleason Théberge – Il n’est pas surprenant que le Soleil et la Lune aient conduit en français, comme en anglais, à évoquer la solitude, puisque dans le ciel, contrairement aux étoiles, les deux astres apparaissent les seuls de leur catégorie. Le son mêm, évoquant la Lune dans le vieux langage européen a ainsi produit à la fois le mens latin […]


Journal des citoyens - mots et moeurs

Urbanité

Mots et mœurs Gleason Théberge – En ces temps de distanciation, être bienséant c’est avoir la politesse de respecter la personne qu’en temps normal on fréquenterait de plus près. Dans notre région, en semaine, par exemple, si on se fait côtoyer, la personne fautive s’écarte dès qu’elle s’en aperçoit, et les sourires mutuels servent d’excuse.  On […]


Nommer la maladie

Nommer la maladie Gleason Théberge – Les humains ne partagent évidemment pas que les virus. Nous avons besoin des autres pour assurer notre survie. Nous ne pouvons que nous influencer, même si nos fréquentations nous rendent malades de mots ou de maux. L’évolution des connaissances médicales a ainsi permis de distinguer et nommer diverses infections, un […]


Notre français

Gleason Théberge – Notre français québécois entretient une relation complexe avec celui des Français d’Europe. Nous avons en effet hérité d’un parler jadis semblable, que des siècles sans contact entre les deux peuples ont différencié progressivement, sous l’influence de leur environnement linguistique. Fort de 67 millions de locuteurs, il n’est pas surprenant qu’en France on demeure peu […]


Mots et mœurs

Auteur/autrice Gleason Théberge – Un nouveau débat vient de s’ouvrir chez nous sur les noms de fonctions assumées par des femmes. Cette chronique revient sur ce sujet1 pour aborder la volonté récente de féminiser autrement le terme d’auteure en parlant d’autrice.   Les dictionnaires sanctionnent cette expression, mais jusqu’à tout récemment au Québec, c’est d’une auteure que l’on parlait, alors qu’une […]