Articles

Forêt Héritage passe à 83,1 hectares

Anthony Côté – C’est avec beaucoup de fierté qu’André Lessard, président de Héritage Plein Air du Nord, a annoncé le 1er avril 2022, l’acquisition d’un terrain de 25,3 hectares (61 acres) : « C’est un processus qui a duré plus de cinq ans et il est couronné de succès grâce à de nombreux partenaires et donateurs qui nous font confiance une fois de plus. » Le terrain essentiellement forestier situé à Sainte-Anne-des-Lacs se distingue par la qualité de sa biodiversité. Ce milieu naturel d’une valeur écologique indéniable abrite plusieurs zones humides et est traversé par le ruisseau Marois. Très apprécié des randonneurs, il est sillonné par quelques sentiers de ski de fond depuis les années 1940. Au tournant du siècle, des sentiers de raquettes se sont ajoutés puis ils ont accueilli les vélos d’hiver et les marcheurs. Ces mêmes sentiers et les sentiers de ski de fond se transforment en sentiers de marche et de vélos de montagne après la fonte des neiges. Héritage Plein Air du Nord tient à remercier particulièrement Julie Gagnon et Jakob Zwicky, propriétaires du terrain, qui ont consenti un don écologique important et sans qui cette acquisition n’aurait pas été possible. Toute la gratitude va aussi aux généraux donateurs…

Nouvel espace de fraîcheur !

Aménagement de jeux d’eau à Sainte-Anne-des-Lacs Jacinthe Laliberté – La Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs sera en mesure de réaliser, dans un avenir proche, son aménagement de jeux d’eau que la mairesse appelle son « espace de fraîcheur » pour lequel elle a obtenu, dernièrement, une subvention du gouvernement provincial dans le cadre de Projets d’aménagement d’infrastructures sportives et récréatives. La députée de Prévost et ministre responsable des Aînés et des proches aidants, madame Marguerite Blais, a dévoilé, au nom de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, madame Isabelle Charest, les projets retenus dans la circonscription de Prévost à la suite de l’appel de projets du nouveau Programme de soutien aux infrastructures de petite envergure (PSISRPE). À la suite de cette annonce, le Journal a contacté la mairesse Catherine Hamé, qui a bien voulu dévoiler certains détails de ce projet : « Nous appelons notre projet Espace fraîcheur plutôt qu’Aménagement de jeux d’eau parce que nous le voulons plus inclusif. Aîné, enfants, adultes, peu importe, ce projet sera adapté à tous les besoins ». Selon elle, l’accessibilité universelle est primordiale. D’ailleurs, elle confirme que toute nouvelle planification à court et moyen terme sera imprégnée de cette notion d’accessibilité universelle. Tout vient à point pour qui sait attendre En 2017,…