2010

Usine d’épuration à Sainte-Adèle
Début des travaux, après deux ans de retard

Jean-Reno Chéreau, août 2010 – Selon l’échéancier de l’entrepreneur fourni par le maire Réjean Charbonneau, les travaux s’échelonneront d’août 2010 à mars 2011. La rénovation de l’usine permettrad’installer de l’équipement destiné àremplacer la machinerie vieillissante de la station en plus d’effectuer des modifications dans ses salles. Entre autres, un émetteur à ultravioletpermettra une élimination substan-tielle du nombre de coliformes fécaux rejetés dans la rivière du Nord. Selon les dernières informa- tions disponibles, le nombre de bac- téries rejetées dans la rivière serait réduit à 5000 UFC/100ml, quoique cette information ne peut pas être confirmée par le maire. « Cependant, une fois les travaux complétés, on va suivre de près la quantité de coliformes fécaux rejetés dans la rivière », affirme ce dernier. Durant l’année 2009, le Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du Territoire (MAMROT) évalue que la station d’épuration de Sainte- Adèle a rejeté 34 118 UFC/100ml en moyenne dans le cours d’eau. Rappelons qu’en mai 2007, l’administration Cardinal annonçait un échéancier qui prévoyait le début des rénovations de la station d’épuration Mont-Rolland au printemps 2008. En août 2008, une nouvelle date était communiquée par Richard Blouin, directeur-général de la Ville, soit en février-mars 2009. Tel que rapporté…