2013

Usine d’épuration sous la loupe

Le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire procède, depuis le début des années 2000, à un suivi des ouvrages municipaux d’assainissement des eaux (SOMAE). Chaque année, les informations qu’il recueille auprès des Municipalités lui permettent d’évaluer la performance des stations d’épuration et de s’assurer que ces installations respectent les exigences environnementales auxquelles elles sont soumises. Adaée Beaulieu Le rapport pour l’année 2012, qui vient d’être publié, montre une amélioration importante de la qualité de l’eau de la rivière du Nord aux stations d’épuration de Prévost, de Saint-Sauveur et de Mont-Rolland à Sainte-Adèle. Amélioration à Mont-Rolland Le progrès effectué est principalement visible lorsque l’on observe les données relatives au nombre de UFC/100ml (unité formant colonies de coliformes fécaux) à l’effluent des usines d’épuration. Les améliorations les plus marquantes ont été réalisées par celle de Mont-Rolland, à Sainte-Adèle, puisqu’en 2010, 35 263 UFC/100ml ont été dénombrés comparativement à 22 UFC/100ml en 2012. Cet impressionnant changement est le résultat des travaux de réfection effectués en 2011, dont l’installation d’un système à rayonnement ultraviolet destiné à détruire les coliformes fécaux. Du côté de Prévost, l’année 2012 a aussi été marquée par la diminution du nombre de coliformes fécaux. Alors…