2015

Dossier rivière du Nord
Le point de vue du Polar Bear’s Club

En septembre dernier, le Journal des citoyens publiait son bilan annuel sur la santé de la rivière du Nord à partir des données colligées par Abrinord. Or, le Polar Bear’s Club a voulu réagir à certaines des affirmations publiées dans cet article. «Le spa [Polar Bear’s Club] a un impact sur l’eau, en raison notamment de l’usage de certains produits chimiques qui y sont déversés », publiait le Journal en page 21. C’est à cette affirmation que M. François Carrier, propriétaire du Polar Bear’s Club depuis huit ans, a voulu réagir. M. Carrier tient d’abord à spécifier que son commerce respecte les normes de gestion de l’eau établies par l’Alliance spa relais santé (ASRS) et par l’Association québécoise des spas (AQS). Au Polar Bear’s Club, on évalue quatre fois par jour manuellement l’alcalinité, la turbidité et la présence de bactéries des sept bassins fréquentés par la clientèle. Ces tests s’ajoutent aux systèmes automatisés qui ajustent en continu le niveau de divers produits durant la journée. François Carrier poursuit en disant que le Polar Bear’s Club ne déverse pas de gros volumes de liquide dans la rivière à Simon (rivière qui borde le spa et qui est un affluent de la…