Église Sainte-Annne-des-Lacs
Une communauté chrétienne qui refuse de mourir

photo par : Giles W.Pilon
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Marie Andrée Clermont – Il faut se rendre à l’évidence: en 2035, il n’y aura plus de prêtres au Québec. Plus de prêtres, c’est-à-dire plus de messes. C’est comme ça. Seuls les prêtres peuvent dire la messe dans l’Église catholique. 

Cette situation entraîne des fusions de paroisses, des fermetures d’églises et la désintégration des communautés locales. Les croyants dénichent des églises où il y a encore des prêtres. D’autres regardent Le jour du Seigneur à la télé. Sauf que ces atermoiements ne solutionnent pas le problème. Les jeunes n’envisagent plus le sacerdoce comme une vie possible. Tôt ou tard, il faudra trouver d’autres solutions.

Depuis que la communauté chrétienne de Sainte-Anne-des-Lacs a pris en main les rênes de son destin, le Comité Renaissance explore des voies dynamiques qui permettent aux croyants de se ressourcer. Avec des prêtres parfois, et donc des messes, mais le plus souvent sans, dans l’esprit d’aujourd’hui, grâce à des conférenciers laïcs qui ouvrent nos horizons. Il y a un mois, nous avons entendu un beau témoignage de foi d’une missionnaire qui a vécu 40 ans en Amérique du Sud.

Un vent de liberté créatrice

Nous travaillons à préciser notre raison d’être, à définir notre mission, à élaborer un plan d’action. Dans une société en évolution constante, nous nous sentons comme des adolescents le jour où ils comprennent qu’ils sont affranchis de la tutelle parentale et qui découvrent le plaisir de faire leurs propres choix dans la vie. Une sensation grisante. Ce vent de liberté a produit un souffle d’inspiration créatrice. Nos assemblées dominicales à venir sortiront des sentiers battus. Des conférenciers viendront nous entretenir sur des enjeux de société. Des personnes témoigneront de moments dramatiques qu’elles ont vécus. Nous aborderons des sujets d’actualité dans le cadre d’échanges animés. Et oui, bien sûr, nous aurons encore des messes et des célébrations de la Parole. Nous préserverons ce moment de réflexion qui nous permet d’échapper au brouhaha habituel de nos vies effrénées.

Moins contemplatifs et plus actifs au plan communautaire

Nous voulons tisser un réseau avec ce qui nous environne. D’abord avec la Municipalité et les organismes qu’elle chapeaute; puis avec nos amis de l’église Union du lac Marois qui nous ont si bien reçus à l’Action de Grâce. Dans la mesure de nos capacités, nous travaillerons éventuellement avec d’autres organismes, en étant à l’affût des besoins et en nous efforçant de demeurer pertinents.

Toujours vivante

Notre communauté chrétienne est déterminée à survivre. Nous refusons de nous laisser arrêter, nous fonçons vers demain, confiants que notre énergie nous permettra de grandir dans cette nouvelle structure.

Chantons Noël

Nous planifions deux belles activités à l’occasion de Noël :

Une soirée de chants joyeux

qui réunira, le 19 décembre à 19 h, les diverses chorales du village.

Une messe de Noël

Le 24 décembre à 19 h, agrémentée de cantiques traditionnels.

Bienvenue à tous! Pour nous joindre : comiterenaissancesadl@gmail.com

Imprimer