Not’journal
15 ans déjà ! / Paris – Un jour sombre

Drapeau de la France
Benoît Guérin

Benoît Guérin

Avocat/trésorier chez Guérin, Lavallée et Ass./Journal des citoyens
Benoît Guérin

Les derniers articles par Benoît Guérin (tout voir)

Le temps passe vite, à qui le dites-vous ! Depuis 15 ans maintenant, avec la présente édition, votre Journal est publié, mois après mois. Un petit miracle s’opère tous les mois grâce à une armée de bénévoles, d’annonceurs et de collaborateurs. Merci à tous ceux qui soutiennent cette initiative citoyenne qui permet la production et la circulation d’information par et pour nos concitoyens de Prévost, Piedmont et Sainte-Anne-des-Lacs.

Paris – Un jour sombre

Cet anniversaire est toutefois assombri par les attentats terroristes de Paris. Le terrorisme et la radicalisation des jeunes sont à condamner, peu importe qu’ils soient religieux, politiques ou autres. Malheureusement que ce soit à Paris, en Syrie ou ailleurs, ce sont des centaines, voire des milliers de civils, hommes, femmes et enfants qui souffrent tous les jours victimes des décisions auxquelles elles n’ont pas voix.

J’espère que nous resterons toujours accueillants pour ces déplacés qui viendront sûrement vivre avec et parmi nous. Les réfugiés en effet fuient ceux-là mêmes qui ont perpétré les attentats de Paris. Il nous faut éviter d’alimenter notre xénophobie et protéger notre démocratie et notre liberté sans céder à la panique.

Dans la foulé de ces événements nous vous suggérons de lire Lettre ouverte au monde musulman. L’auteur, Abdennour Bidar, est philosophe et il veut repenser l’islam. Son texte appelle les musulmans à une réflexion et une remise en question sur leur rapport au monde moderne, sur une nouvelle spiritualité. Tout en offrant un portrait critique et courageux de l’Islam, il sème les graines d’un avenir où spiritualité et modernisme peuvent cohabiter.

Abdennour Bidar, est de passage à Montréal pour participer au Festival du monde arabe. Ce texte a été publié en 2014, réédité dans la foulée des attentats contre Charlie Hebdo et lu par plus trois millions de lecteurs.

Il nous a semblé que dans ces moments troubles, ce texte pouvait apporter une meilleure compréhension des enjeux de la communauté musulmane.

Imprimer