Nouveaux députés
Les premiers pas

Rhéal Fortin et David Graham
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

Un mois après leur élection, les députés de Laurentides-Labelle et de Rivière-du-Nord ont été assermentés et en sont à organiser leur équipe et leurs locaux pour parvenir à traiter efficacement les nombreux dossiers liés à leurs nouvelles fonctions. Le Journal a contacté M. David Graham et Rhéal Fortin pour leur demander quelles seront leurs priorités en ce début de mandat.

David Graham (Laurentides-Labelle)

M. Graham a déjà entamé les démarches dans deux dossiers. D‘abord celui concernant l’accès Internet dans les régions mal desservies. Le député affirme avoir «ouvert des canaux de consultation avec quelques fournisseurs Internet». Il en est aussi à organiser une grande tournée de consultation qui permettra à son équipe de visiter les 43 villes et villages de sa circonscription afin de «mieux saisir les besoins et les enjeux locaux ».

David Graham a par ailleurs été contacté par des citoyens, entre autres sur les questions de réunification familiale. Plusieurs personnes l’ont de plus spontanément abordé pour participer à l’accueil des réfugiés syriens. «C’est comme Noël avant le temps, il y a un véritable élan de solidarité et de générosité», lance M. Graham.

Rhéal Fortin (Rivière-du-Nord)

En plus d’avoir été élu dans la circonscription de Rivière-du-Nord, M. Fortin a aussi été nommé chef intérimaire du Bloc québécois. À Ottawa, il aura la responsabilité des dossiers portant sur la justice, les droits de la personne et les affaires intergouvernementales.

Rhéal Fortin avait déclaré durant la campagne électorale que s’il était élu, il s’assurerait que toutes les personnes âgées à faible revenu de sa circonscription soient inscrites au Supplément de revenu garanti. Il a donc déjà commencé à visiter les résidences de personnes âgées pour remplir cette promesse. Il a par ailleurs rencontré quelques représentants d’organismes communautaires, comme le CLD Rivière-du-Nord et la Montagne d’espoir de Sainte-Sophie, pour obtenir «un portrait clair de la situation».

Enfin, le député souhaite rencontrer les élus des quatre Villes incluses dans son comté pour se faire une idée des problématiques rencontrées dans chacune d’elles.

Quant aux autres «dossiers chauds» auxquels M. Fortin compte prochainement s’attaquer mentionnons la Conférence de Paris, l’accès à Internet haute vitesse à Prévost, le financement des partis politiques, les partenariats transpacifique et européen, l’oléoduc Énergie Est, le vote et l’assermentation à visage découvert et enfin le rétablissement des crédits d’impôt liés aux fonds de travailleurs (crédits qui avaient été éliminés par le gouvernement Harper).

M. Fortin a terminé l’entrevue en affirmant qu’il voulait sincèrement rester en contact avec sa base. Il compte maintenir la communication avec les médias, les élus, les résidences pour personnes âgées et les organismes communautaires.

Imprimer