Succursale SAQ à Prévost
au printemps 2017

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Après dix ans de démarches entreprises par des citoyens afin que Prévost soit dotée d’une succursale ou d’un comptoir de la Société des alcools du Québec (SAQ), le Prévostois Roger Desautels a déposé à la mi-novembre une pétition de 5 000 signatures au député de Bertrand Claude Cousineau, demandant une succursale de la SAQ dans sa ville.

Dans les jours qui ont suivi le dépôt de cette pétition, la Société des alcools du Québec (SAQ) a confirmé qu’elle ira, dans quelques mois, en appel d’offres pour l’obtention d’un local à Prévost dans le but d’y aménager une succursale dont l’ouverture est prévue au printemps 2017. « Je peux vous dire que ça ne sera pas une SAQ Express; nous savons qu’il y a un réel besoin à Prévost », a tenu à préciser Irene Anoya, directrice du développement immobilier de la société d’État, ajoutant que le dossier était bien amorcé.

La décision toute récente de la SAQ est survenue après des échanges entre les autorités de la société d’État et Claude Cousineau, député de Bertrand, lequel était « armé » d’une pétition de près de 5 000 signatures représentant près de la moitié de la population de Prévost et réclamant l’implantation d’un point de service de la SAQ dans la municipalité. La pétition, qui a commencé à circuler l’an dernier, faisait suite à plus de dix ans de démarches.

Les spéculations vont bon train quant à l’endroit où la SAQ installera sa succursale. Mme Anoya n’a pas nié que des pourparlers ont eu lieu entre la société d’État et le Groupe Jean Coutu, qui emménagera en mars prochain dans de vastes locaux (actuellement en construction) attenants au supermarché IGA, laissant ainsi vacant son emplacement actuel. Mais la directrice du développement immobilier de la SAQ rappelle que ce sont les résultats de l’appel d’offres qui déterminera l’emplacement exact de la succursale de la SAQ à Prévost.

Rappelons que pour se procurer les produits de la SAQ, les Prévostois doivent en ce moment se déplacer jusqu’à Saint-Jérôme, Mirabel, Saint-Sauveur ou Sainte-Adèle, ce qui est tout à fait déraisonnable, considérant entre autres que le nombre de résidants de Sainte-Adèle est comparable à celui de Prévost. De plus, la SAQ dispose de comptoirs dans des municipalités limitrophes démographiquement plus petites que Prévost, dont Sainte-Anne-des-Lacs, Piedmont et Saint-Hippolyte. La majeure partie des municipalités de ce secteur de la circonscription de Bertrand est ainsi desservie par la SAQ… sauf Prévost. Même la municipalité de Sainte-Lucie-des-Laurentides, avec une population d’à peine un millier de personnes, possède un point de service de la SAQ.

Accéder la pétition.

Imprimer