L’Échelon des Pays-d’en-Haut
Donner au suivant

diapo_echelon
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

Ma différence en couleurs, c’est la nouvelle bannière de l’exposition-encan de l’Échelon des Pays-d’en-Haut. Cet organisme a voulu faire peau neuve cette année en proposant au public quelques nouveautés lors de son événement annuel qui, depuis huit ans, permet d’amasser des fonds pour ses ateliers créatifs.

Événement couru et festif, l’exposition-encan de l’Échelon réunit cette année les œuvres de 65 artistes professionnels de la région et celles de 16 personnes qui fréquentent l’organisme. Le but de cet événement est d’amasser des fonds pour soutenir les activités de création qui sont offertes deux fois par semaine par l’organisme. Les organisateurs espèrent aussi que l’exposition permettra à ses membres de briser leur isolement et de diminuer les préjugés du public face à la maladie mentale.

L’an dernier, l’exposition-encan avait permis de recueillir 18 000 $. Cette année, on espère récolter au moins la même somme.

Contrairement aux années précédentes, le format des 89 œuvres exposées est très varié et quelques-unes des œuvres sont le fruit d’une collaboration soutenue entre des artistes professionnels et les membres. Ces œuvres collectives ont permis aux membres de profiter de l’expertise des artistes et de s’ouvrir au monde extérieur.

L’exposition a lieu du 4 au 18 février à la Place des citoyens de Sainte-Adèle. L’encan final aura lieu le 18 février. On invite les amateurs d’art à venir miser sur leurs coups de cœur et à acquérir une œuvre d’art. Une façon d’encourager l’Échelon et de donner au suivant.

À propos de l’Échelon

L’Échelon est un organisme communautaire alternatif fondé en 1993 qui vient en aide aux adultes qui vivent ou ont vécu des problèmes de santé mentale et qui résident dans la MRC des Pays-d’en-Haut. Il offre diverses activités à ses membres, dont les ateliers créatifs.

Pour répondre à un besoin criant de logement abordable, l’Échelon est par ailleurs sur le point de compléter son projet Sous le toit de l’Échelon. L’organisme a entrepris de construire un édifice de trois étages qui contiendra 30 logements. Situé à Sainte-Adèle, ce projet d’habitation permettra dès juillet aux personnes aux prises avec un problème de santé mentale de se loger à un prix abordable. Le gouvernement du Québec, la MRC des Pays-d’en-Haut, le CLD et les Caisses Desjardins ont contribué financièrement à la réalisation de ce projet de 6 M $. Les bureaux de l’Échelon déménageront aussi dans cet édifice. Les résidents pourront ainsi bénéficier du soutien des intervenants de l’organisme.

Imprimer