Taxes municipales de Prévost
Petites mathématiques d’une bonne augmentation

Benoît Guérin

Benoît Guérin

Avocat/trésorier chez Guérin, Lavallée et Ass./Journal des citoyens
Benoît Guérin

Les derniers articles par Benoît Guérin (tout voir)

Comme vous tous, j’ai reçu ces derniers jours mon compte de taxes de ma ville. À cela s’ajoutait la nouvelle

Premier constat: même si la moyenne d’augmentation du compte de taxes se situe autour de 4%, mon évaluation et mon compte de taxes ont fait un bond de 10,5%.

Entre 2006 et 2016, soit une période de 10 ans, l’augmentation de la valeur de ma maison a été de 96%. Rien toutefois de similaire à l’augmentation de 2007 alors que la valeur de mon immeuble faisait un bond de près de 40%. Elle a donc presque doublé de valeur en 10 ans alors que je n’ai pas installé de poignées de portes en or ou de planchers en marbre… Si j’étais vendeur, je crois que je serais heureux, mais ce n’est pas le cas.

Quant au montant payé pour les taxes sur 10 ans, on note une augmentation de près de 25%, soit en moyenne 2,5% par année à payer de plus, ce qui est somme toute acceptable, soit un peu plus que l’augmentation du coût de la vie. Là où il y a problème, c’est que d’une année à l’autre, le paiement que l’on fait à la Ville se comporte comme un «yoyo»: 6% d’augmentation la première année, 0% la suivante, moins 1,9% la suivante pour finir avec plus 4% d’augmentation la 4e année.

Fait à souligner, pour les deux années électorales de 2009 et de 2013, on nous gratifie d’un taux de taxe qui n’augmente pas entre 2008 et 2009 alors qu’en 2013 on abaisse le taux de taxe de 0,10$, ce qui a pour effet de faire baisser le montant de taxes payées de 3%. Profiterons-nous du même effet l’an prochain?

Finalement, pour ceux qui, comme plusieurs de nos concitoyens, ont des motifs sérieux de croire que leur propriété est surévaluée, vous pouvez demander une révision de votre évaluation avant le 30 avril 2016. Pour ce faire, contactez la MRC Rivière-du-Nord (pour Prévost) afin d’obtenir le formulaire requis que vous remplirez et ferez parvenir à la MRC avec les frais requis. Vous pouvez aussi obtenir de la MRC des informations sur les raisons de l’augmentation de votre évaluation avant de la contester. N’oubliez pas que les frais de demande de révision ne sont pas remboursables et que l’évaluation de votre propriété est censée refléter sa valeur marchande au 1er juillet 2014. Auriez-vous vendu votre maison au prix de cette évaluation au 1er juillet 2014 ? Sinon, il peut être justifié de demander une révision de votre évaluation surtout que c’est cette valeur qui déterminera vos taxes pour les trois prochaines années.

Imprimer