Courrier santé
On ne le dira jamais assez

diapo_courriersante
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Danielle Larocque – Prendre un déjeuner tous les matins fait toute la différence. Que l’on soit à l’école, au bureau, à l’entraînement ou chez soi, notre cerveau adore déjeuner; il a besoin de plus de 40 nutriments différents pour bien fonctionner. C’est si important pour lui d’être approvisionné suffisamment et régulièrement qu’il nous envoie les signaux de faim et de soif ou même des maux de tête pour que l’on passe à l’action.

Quand vous avez faim, êtes-vous capable de vous concentrer ? Bien évidemment non, ou si peu. Pour réfléchir, se concentrer, rester éveillé et alerte, calculer, mémoriser ou être créatif, le cerveau a besoin d’un bon départ pour la journée. Plusieurs recherches indiquent que des enfants qui ont jeûné pendant la nuit et qui ont continué leur jeûne en ne déjeunant pas le matin, ont eu de moins bons résultats scolaires et un comportement social moins adapté. C’est aussi ce qu’ont remarqué des enseignants rencontrés par le Club des petits déjeuners.

Connaissez-vous dans votre entourage des gens, des enfants, qui ne déjeunent pas ? Sans doute. Le club des petits déjeuners du Québec, a nourri depuis 20 ans plus de 20 867 enfants répartis dans 282 écoles québécoises et leur nombre continue d’augmenter.

Déjeunez-vous ? Vos enfants déjeunent-ils ? Êtes-vous expéditif le matin, vos horaires sont-ils trop serrés ? Mangez-vous toujours la même chose et trouvez que c’est blasant ? Vos enfants n’ont pas faim le matin ou ne veulent que du sucre ? Voilà tant d’obstacles à un bon départ, à un bon pas vers la réussite scolaire.

Ralentir et être créatif

En ce mois de la nutrition, on peut ralentir et être créatif. Voici quelques pistes qui pourrait stimuler vos propres solutions.

Pour faire progresser le goût de vos enfants habitués aux céréales commerciales : vous pourriez ajoutez à leur menu des céréales à grains entiers et des petits fruits frais ou décongelés. Le zinc contenu dans ces petits fruits et les fibres de ces grains entiers sauront soutenir la mémoire et l’attention de vos moussaillons.

En préparant du pain doré au grain entier la veille au soir, vous pourriez éviter la course folle du matin : ils n’auront qu’à les faire réchauffer et à y ajouter, par exemple, une noix de beurre. Ce déjeuner rempli de protéines soutiendra leur concentration, stabilisera leur taux de sucre sanguin, ce qui les apaisera.

Pour aider les enfants qui ne veulent pas déjeuner, on peu leur offrir un déjeuner à boire. Par exemple, le soir, vous pourriez verser dans votre mélangeur des fruits congelés et des bébés épinards frais; le lendemain matin y ajouter une portion de banane et un liquide (eau, lait ou lait de noix); mélangez le tout : en moins d’une minute, la dégustation commence. Fruits et légumes sauront donner à leur cerveau les minéraux et les vitamines nécessaires.

Pour de la fantaisie, avez-vous déjà pensé à faire un déjeuner-mini : mini muffin maison décoré d’un petit fruit que vous pourriez cuisiné avec eux.  Accompagné d’un mini gobelet de fruits frais pelés ou de votre compote de fruits décongelée, c’est un succès.

On ne le dira jamais assez déjeuner fait la différence.

Imprimer