Le Journal honoré au congrès de l’AMECQ

Marie-Josée Veilleux, Michel Fortier et Christiane Dupont recevaient les prix pour leurs journaux respectifs. Dans la catégorie Opinion. – 3e prix à Patricia Béland Tanguay du Journal l'Alliance de Preissac. – 2e prix à Paul Germain du Journal des citoyens. – 1er prix à Christiane Dupont du Journal de voisins à Montréal.Marie-Josée Veilleux, Michel Fortier et Christiane Dupont recevaient les prix pour leurs journaux respectifs. Dans la catégorie Opinion. – 3e prix à Patricia Béland Tanguay du Journal l'Alliance de Preissac. – 2e prix à Paul Germain du Journal des citoyens. – 1er prix à Christiane Dupont du Journal de voisins à Montréal.
Michel Fortier

Michel Fortier

directeur, rédacteur en chef chez Journal des citoyens
Michel Fortier

Les derniers articles par Michel Fortier (tout voir)

Un deuxième et un troisième prix pour le Journal

Michel Fortier – Le Journal des citoyens a reçu deux distinctions pour des articles soumis au concours Les Prix de l’AMECQ qui se tenait le samedi 23 avril dernier, soit un 2e prix pour un article d’opinion de Paul Germain Faire renaître Shawbridge et un 3e prix pour une chronique de Marie-André Clermont Chronique d’une mort annoncée.

Le Journal des citoyens est membre de l’Association des médias écrits communautaire du Québec (AMECQ) qui regroupe 87 journaux communautaires au Québec. Cette association tient chaque année un congrès où elle organise son assemblée générale et un gala où sont honoré les meilleurs articles de l’année dans six catégories plus la meilleure photographie de presse et la meilleure conception graphique d’un Journal.

Paul Germain de Prévost a obtenu un 2e prix dans la catégorie Opinion pour l’article Faire renaître Shawbridge paru en juillet 2015.

Paul Germain de Prévost a obtenu un 2e prix dans la catégorie Opinion pour l’article Faire renaître Shawbridge paru en juillet 2015.

2e prix pour Paul Germain

Faire renaître Shawbridge de Paul Germain a obtenu un 2e prix dans la catégorie Opinion. Pour les juges des prix de l’AMECQ, l’article d’opinion permet à un auteur d’exprimer sa vision d’un évènement tel qu’il a été vécu ou perçu par ce dernier. C’est le point de vue personnel qui prime. Les textes doivent être clairs, simples, précis et, surtout, appuyés par une solide argumentation.

Pour Paul Germain « Revaloriser Shawbridge, c’est s’assurer qu’une vie de village reprenne racine. » Et c’est cette vitalité qu’il souhaite voir revivre, et comme il le dit si bien, remettre un village dans la ville.

Marie Andrée Clermont, de Sainte-Anne-des-Lacs a obtenu un 3e prix dans la catégorie Chronique pour l’article Chronique d’une mort annoncée, qui traite de la fin de son église de comme lieu de culte. Cet article paru en août 2015 témoigne d’une grande sensibilité qui a su intéresser la communauté dans son ensemble.

Marie Andrée Clermont, de Sainte-Anne-des-Lacs a obtenu un 3e prix dans la catégorie Chronique pour l’article Chronique d’une mort annoncée, qui traite de la fin de son église de comme lieu de culte. Cet article paru en août 2015 témoigne d’une grande sensibilité qui a su intéresser la communauté dans son ensemble.

3e prix pour Marie-André Clermont

Chronique d’un mort annoncée de Marie-Andrée Clermont a obtenu un 3e prix dans la catégorie Chronique. La chronique explique, interprète, commente et juge des sujets de tous ordres. Les chroniqueurs rapportent des informations et donnent des explications pratiques qui peuvent aider les gens à résoudre des problèmes quotidiens ou à réfléchir sur des sujets d’envergure.

En annonçant qu’il n’y aura plus de messe à la petite église de Sainte-Anne-des-Lacs, Marie-Andrée écrit que ce qui sera perdu, c’est l’appartenance à la communauté chrétienne de Sainte-Anne-des-Lacs, qui s’est tissée au fil des ans depuis 1940. Mais son témoignage s’ouvre sur l’esprit communautaire. Elle dit « Oui, je vais à l’église. J’ai besoin de me recueillir, de réfléchir, de m’unir à une communauté pour prier. Ceci dit, je comprends pourquoi la pratique religieuse a décliné. En tant que femme, j’ai longtemps rêvé qu’un virage soit pris pour faire place au sacerdoce féminin. »

Ces deux articles ont ceci en commun, ils témoignent d’une préoccupation communautaire et citoyenne et ils sont bien écrits, ouverts sur la réflexion et sur l’autre. L’équipe du Journal des citoyens les félicite.

Accéder aux articles et à l’événement

L’article de Paul Germain, Faire renaître Shawbridge

L’article de Marie-Andrée Clermont, Chronique d’une mort annoncé

Les gagnants des prix de l’AMECQ 2016 sur le Web

Une incursion dans l’univers Facebook de l’AMECQ

Imprimer