Été et communauté

Photo: Félix Larose-Tarabulsy;
Philippe Béland à Gauche et Charles Carrière à droite, devant le poste de police de Rivière-du-Nord.Photo: Félix Larose-Tarabulsy; Philippe Béland à Gauche et Charles Carrière à droite, devant le poste de police de Rivière-du-Nord.
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Les cadets de la SQ à Rivière-du-Nord

Félix Larose-Tarabulsy – Depuis le 8 juin, les cadets Philippe Béland et Charles Carrière contribuent à la surveillance des quartiers et des parcs de Rivière-du-Nord.

Le programme de cadets de la Sûreté du Québec permet aux futurs policiers de la province d’acquérir une précieuse expérience de terrain tout en contribuant aux services offerts par la SQ. C’est dans le cadre de ce programme que Philippe Béland et Charles Carrière ont intégré l’équipe du poste de Rivière-du-Nord.

Le contrat de ces deux cadets se termine le 19 août, ce qui mettra fin à un deuxième été de service à Rivière-du-Nord. À quelques jours de cette échéance, Charles et Philippe expriment leur appréciation pour cette opportunité. À les écouter, il fait peu de doute que les citoyens de la MRC ont tout autant apprécié leur présence et leur travail.

Les deux cadets ont beaucoup été impliqués dans l’aspect communautaire du service de police. Leur animation au camp de jour Tortilles de Sainte-Hyppolite, leur implication au club de pétanque libre de Prévost, et leur participation à l’initiative café avec un policier témoignent de l’importance qu’ils accordent à cette dimension. « Ce qui nous passionne c’est d’aider les gens » affirme Charles Carrière en parlant aussi pour son collègue qui renchérie « j’ai la certitude que quand on est policier, on peut faire une différence dans la vie des gens ».

À la fin de leur passage à Rivière-du-Nord ils continueront leurs démarches pour devenir policiers. Philippe Béland espère être accepté à l’école nationale de police du Québec et Charles Carrière ayant déjà obtenu le diplôme de l’école nationale de police entreprendra les procédures de recherche d’emplois de police. Originaires des Laurentides, ils souhaiteraient tous deux pouvoir y revenir en tant que policier. Nous les remercions pour leur contribution à la sécurité et à la communauté de RdN et nous leur souhaitons du succès pour les prochaines étapes de leur parcours.

Imprimer