J’aime d’amour l’Isle-aux-Coudres

diapo_Isle_aux_Coudres
Jasmine Valiquette
Jasmine Valiquette

Les derniers articles par Jasmine Valiquette (tout voir)

Les portraits de Jasmine

Jasmine Valiquette – Cela fait 16 ans que je débarque à L’Isle-aux-Coudres, durant l’été. Ce sont mes amis, Bob et Lorraine, qui m’accueillent année après année dans leur chaleureuse maison face au fleuve. C’est ici que je fais le vide et le plein des douze derniers mois de ma vie. C’est ici que je fais le bilan de moi-même et que je refais le monde…! Les levées et les couchers du soleil sont à couper le souffle. Chaque fois que j’assiste à la scène… je suis bouche bée! J’aime d’amour L’Isle-aux-Coudres pour tout ce qu’elle transforme en moi autant au niveau de son effet zen que de son effet Hop! la vie…

Le Havre Musical de L’islet/Guy St-Onge

Photo:  Jasmine Valiquette; Jasmine Valiquette et Guy St-Onge

Photo: Jasmine Valiquette;
Jasmine Valiquette et Guy St-Onge

Depuis 3 années, ici à l’Isle on ne parle que de ce Havre Musical de L’Islet acquis par Guy St-Onge, cet homme aux multiples talents, de chef d’orchestre à arrangeur, compositeur, multi-instrumentiste bien connu, ainsi que sa partenaire, Patricia Deslauriers, bassiste et compositrice réputée. Ils se sont établis à L’Isle-aux-Coudres, sur la pointe L’Islet, avec leurs 3 enfants d’âge scolaire.

J’avais rendez-vous avec Guy St-Onge, ce samedi… les gens de l’Isle ont raison de le qualifier d’agréable, généreux avec une belle simplicité. En fait, c’est un homme heureux de vivre à L’Isle-aux-Coudres, il aime cette tranquillité et la vitalité des gens de l’Isle. Il prévoit y vivre longtemps et même y mourir… dit-il.

Lui et Patricia ont eu un coup de foudre pour la pointe de L’Islet à l’ouest de l’Isle, il dit que c’est un appel de la vie qu’ils ont eue… « c’était très intense, on a acheté dans l’espace de 10 minutes » dit-il… et « nous nous sommes installés avec les 3 enfants ». Ce Havre Musical est un endroit calme et magnétique à partager, simplement en fermant les yeux, on devient plus humain, plus à l’écoute de l’autre, on devient amoureux de la vie, de la nature et de ses compléments. C’est toute la pointe de L’Islet qui fait partie du Havre Musical, trop beau et trop grand pour ne pas en faire bénéficier les autres, dit-il… c’est pour cela qu’ils invitent les gens à venir marcher au bord de l’eau, s’asseoir sur les bancs ou les balançoires, ne serait-ce que pour contempler et entendre ce que la nature a à offrir.

Photo : Jasmine Valiquette; Il s’est fait construire, une mini-maison, tout près du bord du fleuve qu’il appelle « sa pièce d’écriture ».

Photo : Jasmine Valiquette;
Il s’est fait construire, une mini-maison, tout près du bord du fleuve qu’il appelle « sa pièce d’écriture ».

Il s’est fait construire, une mini-maison, tout près du bord du fleuve qu’il appelle « sa pièce d’écriture ». Présentement, il est à sa table de travail et compose la musique pour son prochain spectacle : « L’orchestre symphonique de Québec, Guy St-Onge, une vie de musicien ». Quarante ans de carrière célébrés en musique et chansons, qui aura lieu au Grand Théâtre de Québec les 7 et 8 octobre prochain.

Pour les prochaines années, le Havre Musical, conservera les spectacles-concerts et les déjeuners sur l’herbe.   On construira aux abords du petit lac, un bâtiment qui pourrait ressembler à une cabane à sucre ou à une vieille grange, afin pouvoir assister aux concerts à l’intérieur, lorsque la température sera moins clémente. Présentement, en cas de pluie, les concerts sont présentés à l’église de la paroisse Saint-Louis.

Photo: Jasmine Valiquette; La vue sur le fleuve

Photo: Jasmine Valiquette;
La vue sur le fleuve

Sinon, chaque dimanche, au coucher du soleil, sur le site du Havre Musical, on offre des spectacles-concerts aux gens de l’Isle et leurs visiteurs. C’est le public qui détermine le prix d’entrée moyennant une contribution volontaire. Un grand kiosque avec sonorisation a été construit pour ces événements, chaque spectateur apporte sa chaise… faisant partie lui-même du décor, il écoute le concert et admire le coucher du soleil et souvent, observe un bateau ou un navire qui passe derrière, tandis que l’artiste déploie sa voix qui résonne entre l’Isle et le Massif de la petite rivière Saint-François tout en face…, là où se rejoignent l’écho de la musique entre le ciel, la mer et la terre… c’est grand, majestueux, noble et solennel… frissons assurés, « Beau » avec un grand « B »… Ce Havre Musical est enchanteur… l’Isle vibre…

Pour ton effet zen et ton Hop la vie!. Je t’aime d’amour… toi, ma sublime et merveilleuse Isle-aux-Coudres!

Imprimer