Le retour des champignons

Photo: courtoisie; Marie Morin au premier plan et six des sept irréductibles de mycologie, la e étant derrière la caméra.Photo: courtoisie; Marie Morin au premier plan et six des sept irréductibles de mycologie, la e étant derrière la caméra.
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Club des mycologues

Marie Morin – Après des mois de juillet et août trop secs, nous trouvons enfin des champignons en abondance. Mais, malheureusement, peu de chanterelles en comparaison avec les fabuleuses récoltes de l’an passé. Par contre, les bolets sont nombreux cette année et prennent la relève, car nous trouvons beaucoup de délicieux cèpes.

Au moment de la parution de notre journal, nous serons dans le meilleur de la saison pour ce qui est de l’abondance des espèces. Accompagnez-nous juste pour voir, la première cueillette est gratuite. Et, si vous aimez ça, vous reviendrez. Sinon, on oublie ça, mais ce serait étonnant, car la piqûre mycologique est efficace!

Des nouvelles du Club

Huit personnes de notre Club, toutes des femmes cette fois-ci, des amies en plus, ont partagé un chalet pour participer à la rencontre annuelle de la Fédération des groupes de mycologues du Québec. Un événement déjà agréable même sous la pluie. Imaginez alors le « fun noir » que nous avons eu avec un temps extraordinaire dans un cadre enchanteur.

150 personnes de partout au Québec y participaient et nous logions pour la plupart dans de confortables petits chalets pour 4 à 8 personnes. C’était à Saint-Émile-de-Suffolk au Centre de vacances de la Petite-Rouge, un endroit formidable avec un lac d’un côté, une rivière de l’autre, des embarcations, des sentiers dans la nature, des jeux de toutes sortes et des feux de camp pour faire chanter tout le monde avec accompagnement à la guitare sous un ciel plein d’étoiles.

Sachez, pour la prochaine fois, que tous les membres du Club peuvent participer à cette fin de semaine très peu dispendieuse puisqu’il en coûte 340 $ pour trois nuits et tous les repas compris (raisonnablement bons et nourrissants) du vendredi soir au lundi matin, sans aucun frais supplémentaire pour l’utilisation des installations et la participation aux activités. Il est question que dans une prochaine année cette rencontre se tienne dans notre région. C’est à confirmer… On peut toujours rêver.

Pour en savoir plus sur nous, visitez notre page Facebook sur Club des mycologues des Laurentides, ou écrivez-nous à l’adresse de courriel : amycologues@outlook.com

Imprimer