Fête des moissons

Le kiosque du collectif Bouffe ta ville offrait une grande variété de produits dont les fruits ont été cueillis et transformés par les équipes bénévoles. 
Crédit : Michel FortierLe kiosque du collectif Bouffe ta ville offrait une grande variété de produits dont les fruits ont été cueillis et transformés par les équipes bénévoles. Crédit : Michel Fortier
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

Goûtez le fruit de nos efforts

Valérie LépineLe dimanche de l’Action de grâce, les citoyens ont pu participer à la Fête des moissons à la gare de Prévost, fête qui soulignait la créativité alimentaire des artisans locaux.

Gaëtan Lamothe offrait une grande variété de produits fins pour se sucrer le bec. Crédit : Michel Fortier

Gaëtan Lamothe offrait une grande variété de produits fins pour se sucrer le bec.
Crédit : Michel Fortier

Le 6 octobre dernier, le collectif Bouffe ta ville avait invité divers organismes à venir présenter leurs initiatives en matière de mise en valeur des ressources alimentaires locales. Lors de cette première Fête des moissons, les citoyens pouvaient parcourir neuf kiosques qui offraient surtout des produits alimentaires élaborés à partir de produits de la région. Les gourmets pouvaient se procurer thés et champignons (Forêts et papilles), miel des Laurentides (Miel de la Garde), épices diverses (Moulin aux épices) et produits fins transformés (Aliments Pecado). L’école de la Falaise présentait par ailleurs son projet de jardin créé par les élèves, Croque paysage présentait ses aménagements paysagers comestibles et la Coop d’alimentation Rivière-du-Nord y présentait ses services.

Simon Dutill-Paquette a partagé sa passion du travail de ses abeilles et de plus de 100 ruches installées à Prévost, qui produisent le miel de la Garde. Crédit : Michel Fortier

Simon Dutill-Paquette a partagé sa passion du travail de ses abeilles et de plus de 100 ruches installées à Prévost, qui produisent le miel de la Garde.
Crédit : Michel Fortier

Bouffe ta ville1

Bouffe ta ville, un collectif citoyen d’agriculture urbaine entièrement coordonné par des bénévoles, vendait aussi ses produits issus de la transformation des fruits recueillis sur le territoire de Prévost. Des pots de gelée de pommettes, de compote de pommes et de pesto au tournesol garnissaient ses étals. Ces produits ont été cuisinés dans la cuisine de la Maison d’entraide de Prévost, partenaire du collectif. Myrielle Deslandes, coordonnatrice de l’organisme, a déclaré au Journal qu’elle désirait que Bouffe ta ville, dont la mission est de valoriser l’autonomie alimentaire, augmente l’esprit communautaire des Prévostois et crée des liens entre eux. L’argent accumulé lors de la Fête des moissons aidera l’organisme à réaliser ses projets futurs. Le collectif travaille déjà à la mise sur pied de jardins communautaires à Prévost.

_____________________

1 Le Journal a déjà publié deux articles sur ce collectif le 17 août 2016 (http://www.jdc.quebec/2016/08/17/fruits-non-defendus/) et le 14 septembre 2016 (http://www.jdc.quebec/2016/09/14/recolter-cuisiner-celebrer/)

Imprimer