Coup d’œil budgets 2017

diapo_budget
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

Piedmont et Sainte-Anne-des-Lacs

Valérie Lépine – Voici un aperçu des données fournies par Piedmont et Sainte-Anne-des-Lacs relativement aux prévisions budgétaires de 2017.

  Piedmont Sainte-Anne-
des-Lacs
Population 2 978 3 660
Superficie totale 24,67 km2 27,46 km2
Budget 2017 6,74M$ 5,89M$
Taux de taxation résidentiel ($/100$ d’évaluation)

       2015

       2016

       2017

       Variation 2016/2017

 

 

0,5827

0,5877

0,597

1,58%

 

 

0,556

0,562

0,58

3,20%*

Tarifs fixes résidentiels

       Aqueduc

       Égoûts

       Ordures

      

       Service d’évaluation

 

TOTAL :

 

100$

185$

125$

 

21$

 

431$

 

n/a

n/a

262$ (-46$ par rapport à 2016)*

n/a

 

262$

Revenus

       2015

       2016

       2017

       Variation 2016/2017

 

6 470 000$

6 740 000$

6 876 000$

2,01%

 

5 626 824$

5 781 773$

5 892 668$

1,91%

Dépenses

Postes budgétaires les plus importants (% du budget total)

Piedmont                                                           Ste-Anne-des-Lacs

Hygiène du milieu : 23,21%* (1,5 M$)                 Transport : 21,6% (1,2 M$)

Transport routier : 19,34% (1,3 M$)                    Sécurité publique : 17,9%** (1,05 M$)

Administration : 16,75% (829 000 $)                  Administration : 14% (826 236 $)

Immobilisations 2017

Piedmont

Outre les travaux de pavage qui sont estimés à 765 000$ tirés du fonds d’administration générale, du surplus libre et des subventions, voici les trois plus gros montants prévus:

– 255 000$ pour le parc des Sablières (réserve Parc des Sablières)

– 109 000$ pour des panneaux d’affichage (fonds d’administration générale)

– 100 000$ pour l’aménagement de l’hôtel de ville – salles de bain et archives (fonds de roulement)

Ste-Anne-des-Lacs

Outre les 473 600$ alloués à l’amélioration des chemins tirés des taxes, voici les trois plus gros montants prévus :

– 55 000 $ pour le plan d’agrandissement de la bibliothèque (fonds d’administration)

– 50 000 $ pour les travaux du barrage du lac Johanne (fonds d’administration)

– 35 000 $ pour l’amélioration des infrastructures de parcs (fonds parcs et terrains de jeux)

Notes (*)

Piedmont

* Le poste Hygiène du milieu comprend les coûts associés au réseau de distribution de l’eau, à l’enlèvement des ordures, à l’environnement et aux égouts. À noter que l’environnement apparaît également au poste d’urbanisme

Sainte-Anne-des-lacs

* Compte tenu de la diminution de  46$/logement par rapport à 2016 pour l’enlèvement des ordures, seul les propriétaires de maisons de plus de 255 000$ subiront une augmentation de taxes totale. Par exemple, pour une propriété de 200 000, il y aura une diminution totale de taxes de 10$ alors que pour une propriété de 500 000$, il y aura une augmentation totale de taxes de 44$.

** La municipalité dépensera 750 938$ pour les services policiers en 2017. Ce montant représente 47% du coût total de ce service puisque Québec en paie 53%. Les contribuables de Ste-Anne-des-Lacs paieront un total de 1,5M$ pour le service de police en 2017.

Pendant ce temps à Prévost

Les citoyens présents à la séance du budget du 19 décembre à Prévost ont assisté à un imbroglio similaire à celui de l’an dernier (voir l’article Trois sous qui sèment la discorde de l’édition de janvier 2015 du Journal). En effet, tous les conseillers s’attendaient à ce que le maire entérine le budget, mais M. Richer semble avoir fait volte-face et a voté contre. L’approbation du budget a donc été reportée au 16 janvier 2017. Lors de la publication du Journal de janvier, les seules informations disponibles étaient à l’effet que les taxes ne seraient pas augmentées.

Un communiqué a été publié par quatre des conseillers de Prévost après cette réaction inattendue de Germain Richer dont voici un extrait: Les conseil
lers Danielle Léger, Claude Leroux, Brigitte Paquette, Gaetan Bordeleau – Prévost, mercredi 21 décembre 2016 – La séance budgétaire du 19 décembre 2017 a encore tourné en queue de poisson cette année. Lors du vote, le Maire s’est prononcé contre « son propre budget » travaillé en harmonie avec le Conseil, mentionnant que des coupures pouvaient être effectuées. Et c’est ce que le Conseil lui a demandé de faire d’ici le 16 janvier prochain, soit d’identifier les coupures possibles. Nous analyserons au préalable les impacts potentiels de ces dernières sur les services actuels et à venir avant de nous prononcer. […]

Imprimer