Ces champignons qu’on mange sans le savoir

Boulanger du Moyen-ÂgeBoulanger du Moyen-Âge
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Chronique des mycologues des Laurentides

Marie Morin- Depuis des millénaires les levures et moisissures font partie de l’alimentation des humains et elles servent à élaborer le fromage, le pain et le vin, mais aussi divers aliments dont le yogourt, la choucroute, le kéfir, la sauce soya, le miso, le tempeh et autres… Voyons ce qu’elles ont apporté à l’humanité pour son alimentation.

Le fromage

Le fromage aurait été découvert il y a 9 000 ans dans le Croissant fertile au Moyen-Orient. Selon la légende, un marchand traversant le désert aurait emporté du lait dans la panse d’une brebis et la présure dans la panse aurait transformé le lait en caillé. La consommation de fromage se serait répandue à partir de là dans le reste du monde. Des références au fromage sont trouvées dans des écrits datant de plus de plus de 5 000 ans. Des poteries percées de trous (faisselles pour égoutter le caillé) ont été trouvés dans des sites datant du néolithique. Le fromage est le plus ancien de tous les aliments élaborés par l’homme, même avant le pain et le vin !

Le pain

Le pain a d’abord été une simple galette de céréales cuite sur une pierre avant l’incident qui a fait lever la pâte et donné un pain beaucoup plus appétissant. On dit que les Égyptiens fabriquaient le pain en mélangeant du grain moulu à l’eau du Nil, riche en limons contenant des agents de fermentation ou avec de la bière qui amorçait la fermentation. Certains pains trouvés dans des tombes de plus de 3 000 ans étaient rebondis, avec une croute luisante, comme s’ils venaient de sortir du four.

Le vin

La bible raconte que le vin aurait été fabriqué par Noé qui, par inadvertance, aurait laissé moisir ses raisins. Comme on n’était pas gaspilleux dans ce temps-là, il les a mangés quand même et on sait ce qui en a résulté : il s’est saoulé et a fait un fou de lui. Une bonne façon peut-être de fêter la sortie de l’arche où ça devait sentir le beau joual vert ! Mais, sérieusement, selon des artéfacts trouvés dans la région du Caucase, la plus ancienne production de vin daterait de 6 000 ans avant notre ère.

La bière

Il semble que la bière ait été découverte un peu partout dans le monde et à peu près en même temps. Des tablettes d’argile de plus de 5  000 ans témoignent de l’existence chez les Sumériens d’une boisson fermentée appelée Sikaru (pain liquide). En Égypte, le dieu Osiris aurait oublié au soleil une décoction d’orge mélangée à de l’eau sacrée du Nil, créant ainsi le vin d’orge. Pour les Gaulois, la Cervisia (Cervoise en l’honneur de Cérés, déesse des moissons) était une véritable potion magique. Ils sont aussi les inventeurs du tonneau pour la fermentation et le stockage de la cervoise. Les Grecs et les Romains préféraient le vin et disaient de la bière que c’était un breuvage de barbares.

Visitez notre page Facebook sur Club des mycologues des Laurentides ou écrivez-nous à : clubmycologue@journaldescitoyens.ca

Imprimer