Colab Laurentides

En avant-midi, un panel d’experts réunissait le maire de Valleyfield Denis Lapointe (à gauche)  et le maire de Massueville Denis Marion (à droite), respectivement président et vice-président de Villes et Villages en santé; Carmen Sanchez (à gauche), DG de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme métropolitain et enfin Jean-Philippe Vermette (au centre), cofondateur du Laboratoire sur l’agriculture urbaine et directeur du Carrefour alimentaire Centre-Sud de Montréal qui ont lancé la discussion sur l’impact collectif des projets.
Photo: Diane BraultEn avant-midi, un panel d’experts réunissait le maire de Valleyfield Denis Lapointe (à gauche) et le maire de Massueville Denis Marion (à droite), respectivement président et vice-président de Villes et Villages en santé; Carmen Sanchez (à gauche), DG de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme métropolitain et enfin Jean-Philippe Vermette (au centre), cofondateur du Laboratoire sur l’agriculture urbaine et directeur du Carrefour alimentaire Centre-Sud de Montréal qui ont lancé la discussion sur l’impact collectif des projets. Photo: Diane Brault
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Sept projets pour une vie de qualité

Michèle Guay

Le 6 juin avait lieu à la Place des citoyens de Sainte-Adèle le Sommet du Colab Laurentides, initiative régionale de l’Alliance pour des environnements favorables aux saines habitudes de vie des Laurentides.

Le kiosque Cohabitat 50 + Laurentides

Le kiosque Cohabitat 50 + Laurentides. Photo Diane Brault

Cet événement est l’aboutissement d’une démarche créative de rencontres et d’échanges de plus d’un an, basée sur le thème de la piste le P’tit train du Nord comme axe de projets, démarche rendue possible grâce au soutien financier de Québec en forme.

Sept projets laurentiens axés sur le thème des milieux de vie de qualité et des saines habitudes de vie ont été présentés au public. Le projet « Aménagement des milieux naturels de l’emprise du parc linéaire » s’est mérité une bourse de 5 000 $ et le prix « coup de cœur du public » d’une valeur de 1500$. Le projet « Mirabel cyclobranché » qui reliera le parc linéaire aux Parcs du Domaine vert, au boisé de Belle-rivière et aux agriculteurs de Mirabel s’est mérité une autre bourse de 5000$.

Visite des kiosques des exposants

Visite des kiosques des exposants. Photo: Diane Brault

Deux projets Prévostois

Les cinq autres projets ont tous été lauréats des prix « Reconnaissance de l’engagement dans la communauté » de 500 $ chacun. Le réseau Éco-Lau, une initiative de Conférences et réseautage Zéro-Déchets et le Cohabitat 50 + Laurentides, un milieu de vie pour les 50 ans et plus émanent de Prévost. Deux projets susceptibles de contribuer à la « signature originale » de notre ville, le premier dans la foulée du mouvement écologique, le second destiné à créer une alternative aux résidences privées à but lucratif et actuellement prépondérantes, en favorisant le maintenant des aînés dans leur milieu comme citoyens plutôt que de les exporter vers les villes avoisinantes.

Val-David présentait les projets « Atelier de l’Île sur le parc linéaire », un projet d’art urbain et « Cultiver son village », un projet de « rue comestible ». Le Cégep de Saint-Jérôme présentait « Espaces des possibles » pour animer les terrains du cégep adjacents au parc linéaire.

En fait, depuis le printemps 2016, à la suite de diverses rencontres, le « Colab » a mené ses travaux de soutien à l’émergence de ces projets porteurs. L’accélérateur des 16 et 17 mars 2017 a mis en contact des experts choisis sur mesure pour renforcer les démarches de chaque projet avec les protagonistes. Voir sur Facebook : colablaurentides.

En bout de piste, le Sommet auquel 150 personnes ont assisté visait à présenter au public les projets renforcés et à animer une discussion d’experts sur le développement de solidarités régionales autour des milieux de vie de qualité, des saines habitudes de vie et de la promotion de la collaboration à l’échelle régionale.

Animation et discussion

Animation et discussion. Photo: Diane Brault

La journée, animée par la Coopérative l’Îlot, de Saint-Jérôme, a vu se succéder les présentations publiques de projets et divers exercices de groupe pour stimuler un dialogue régional au-delà des frontières de villes et de MRC, le tout s’intégrant dans un vaste mouvement de renouveau et de solidarités régionales promu à la fois par des acteurs politiques, des institutions et des membres de la société civile. Brigitte Durand, présidente de l’Alliance pour des environnements favorables aux saines habitudes de vie des Laurentides et la coordonnatrice, Marie-Ève Morin, ont laissé présager une réédition de l’expérience Colab pour 2018.

Imprimer