Les falaises en tête!

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Enjeux du CRPF aux élections municipales

Communiqué – Le Comité régional pour la protection des Falaises de Prévost, Piedmont et Saint-Hippolyte (CRPF) entreprend auprès des candidats aux élections municipales une démarche visant à souligner l’importance et la portée des gestes que peuvent poser les élus en matière de conservation des milieux naturels.

Pour le président, monsieur Claude Bourque, « nous ne cherchons pas à convaincre des gens qui sont déjà pour la plupart déjà sensibilisés à ces questions, mais plutôt à nous rendre disponibles pour leur présenter des arguments, des dossiers qui pourraient leur être utiles dans leurs échanges à venir ».

Élaborés conjointement par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, les buts et objectifs canadiens pour la biodiversité d’ici 2020 constituent à cet égard une référence intéressante, notamment l’intégration de la biodiversité dans la planification municipale et la conservation, d’ici 2020, d’au moins 17 % des zones terrestres par l’entremise de réseaux d’aires protégées, et d’autres mesures efficaces de conservation dans des superficies clairement définies.

Le CRPF souhaite que la conservation des milieux naturels apparaisse dans les programmes des différents partis et candidats aux élections municipales dans les municipalités concernées. Ainsi, à l’image du gouvernement du Québec qui a atteint son objectif de 8 % du territoire en aires protégées, les Municipalités pourraient également viser une préservation d’une portion de leur territoire en milieux naturels.

Et concernant le soutien financier à apporter à cette cause, le CRPF souligne qu’investir dans cet « équipement municipal » est aussi stratégique sur le plan de la santé humaine qu’environnementale.

Les Falaises en tête !

Le CRPF adhère et défend cette idée que les forêts, les montagnes, les lacs et les milieux humides, la faune et la flore qui y vivent sont autant d’éléments qui composent la « marque de commerce » de notre communauté.

Pour le président du CRPF, si « Laurentides et milieux naturels » est véritablement notre marque de commerce, il faut réaliser que le temps est venu de la promouvoir.

Plus que jamais, il faut avoir les Falaises en tête !

Imprimer