Gilles Mathieu

La grange qui devint un lieu de diffusion de spectacles grâce à un don des Pères Oblats de Marie-Immaculée à la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts, afin d'en faire un lieu culturel. Le Théâtre la Sablière fondé en 1967 deviendra le Patriote de Sainte-Agathe en 1970.  Photo : archives Gilles MathieuLa grange qui devint un lieu de diffusion de spectacles grâce à un don des Pères Oblats de Marie-Immaculée à la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts, afin d'en faire un lieu culturel. Le Théâtre la Sablière fondé en 1967 deviendra le Patriote de Sainte-Agathe en 1970. Photo : archives Gilles Mathieu
Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Premier directeur théâtre de La Sablière devenu Le Patriote

Nicole Deschamps – Il y 50 ans, le 17 juin 1967, la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts, des gens d’affaires et de la communauté, ouvraient le « Théâtre de La Sablière » renommé ensuite « Le Patriote ».

MATHIEU-VIGNEAULT

Gilles Vigneault et Gilles Mathieu à la soirée « Hommage aux fondateurs » tenue au Patriote de Sainte-Agathe le 17 juin 2017, tenant fièrement l’article du Journal de Sainte-Agathe-des-Monts du 15 juin 1967 annonçant l’ouverture du Théâtre La Sablière. – Crédit photo : André Chevrier. Collaboration: Alexandre Gélinas, dir. gén. du Patriote. Archive de l’article souvenir remis à Gilles Vigneault : Gilles Mathieu.

C’est Gilles Mathieu qui en fut le premier directeur et à qui on confia la direction de la programmation des spectacles. Il frappa un grand coup en invitant Gilles Vigneault lors de la soirée d’ouverture.  Plusieurs artistes défileront dans les semaines et mois suivants : Jean-Pierre Ferland , Claude Gauthier, Pierre Calvé, Pierre Létourneau, Raymond Lévesque, Clémence DesRochers, Jean-Guy Moreau et Tex Lecor, pour ne nommer que ceux-là.

Exactement 50 ans plus tard, le 17 juin 2017, se tenait au Patriote de Sainte-Agathe la soirée « Hommage aux fondateurs ».

Gilles Mathieu, bien connu pour sa célèbre boîte à chansons « La Butte à Mathieu » de  Val-David, retrouvait, sur les mêmes planches d’une grange jadis rénovée, un Gilles Vigneault heureux des retrouvailles devant un public composé de nombreux bâtisseurs et personnes qui ont poursuivi ce projet.

En 1970, ce sont Percival Broomfield et Yves Blais, fondateurs de la boîte à chansons montréalaises « Le Patriote », qui reprirent la location du théâtre et lui donnèrent le nom de leur boîte de la métropole. Une plaque inaugurée le 17 juin dernier en hommage aux fondateurs se retrouve dans le hall d’entrée du Patriote.

Pour les curieux de la belle aventure du théâtre de La Sablière et du Patriote, consultez le site web www.theatrepatriote.com/le-patriote/histoire

Aujourd’hui, Gilles Mathieu voue toujours un amour grandiose pour les artistes et les chansonniers. Il a joué un rôle majeur dans la mise sur pied de deux lieux mythiques de la chanson québécoise dans les Laurentides. Il est résident de Prévost depuis nombreuses années et poursuit son travail de mémoire du patrimoine culturel.

plaque

Partie supérieure de la plaque commémorative des fondateurs de la Sablière et du Patriote de Sainte-Agathe inaugurée le 17 juin 2017, que l’on retrouve dans son entièreté dans la hall d’entrée du Patriote. Archives numériques et traitement photos : Nicole Deschamps.

Imprimer