Projet de corridor piétonnier à SADL

diapo_velo_marcheur
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

Recommandations de Vélo-Québec

Valérie Lépine – La Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs a récemment demandé à Vélo-Québec de présenter des recommandations sur l’aménagement du tronçon du chemin Sainte-Anne-des-Lacs compris entre le chemin des Cèdres et le Country Club du Lac Marois, aménagement qui permettrait des déplacements sécuritaires pour les piétons et les cyclistes.

Le rapport de Vélo-Québec, disponible sur le site web de la Ville, constate d’emblée qu’aucun aménagement n’est dédié aux piétons ou aux cyclistes dans le tronçon à l’étude ce qui le rend « inconfortable et peu sécuritaire ». Il fait donc trois recommandations principales pour pallier ces lacunes.

Recommandations pour la sécurité des piétons

D’abord, Vélo-Québec propose une réduction de la limite de vitesse à 30 km/h sur l’ensemble du tronçon à l’étude. Le rapport précise que « pour un piéton, les chances de survivre [à] une collision avec un véhicule augmente exponentiellement avec la vitesse du véhicule. Le piéton a 90 % de chance de survie à 30 km/h, 35 % à 40 km/h et seulement 20 % à 50 km/h. »

L’installation de dos d’âne allongés, aménagés tout au long du tronçon et à mi-chemin entre les intersections (sauf entre les chemins des Épinettes et des Lilas, dû aux courbes et à la pente et entre les chemins des Merisiers et des Noyers, dû à la courte distance entre ces deux intersections), et des balises flexibles placées dans des endroits stratégiques aideraient aussi à modérer la vitesse des automobilistes.

Vélo-Québec recommande d’autre part d’aménager un trottoir du côté nord d’un bout à l’autre du tronçon à l’étude. Le côté nord est préconisé puisqu’il y a un plus grand nombre de destinations du côté nord, dont la majorité des équipements municipaux, et puisque la topographie favorise le côté nord. L’aménagement d’un deuxième trottoir, du côté sud, pourrait aussi être envisagé à long terme. Dans ce dernier cas, deux sections y seraient propices, compte tenu des destinations qui s’y trouvent et de la topographie, soit entre les chemins des Cèdres et des Daims et entre les chemins des Lilas et Fournel.

Finalement, le rapport propose l’aménagement de passages pour piétons aux intersections suivantes :

  • Au chemin des Cèdres, côté ouest de l’intersection
  • Au chemin des Lilas, côté est de l’intersection
  • Au chemin des Merisiers, côté est de l’intersection
  • Au chemin Fournel, des deux côtés de l’intersection
  • Au Country Club de lac Marois, à l’entrée est

Le rapport ne fait pas de recommandations pour les cyclistes puisqu’« un aménagement dédié aux cyclistes, tels que des accotements asphaltés ou des bandes cyclables, a été écarté, faute d’espace. Un aménagement hors chaussée, partagée avec les piétons, a aussi été écarté pour la même raison (la largeur minimale requise est de 3,0 m). Même si la largeur était suffisante, un tel aménagement comporterait des risques de sécurité ». Cependant, la limitation de la vitesse proposée à 30 km/h augmenterait grandement la sécurité des cyclistes.

Imprimer