Abrinord et les inondations

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Contrer les changements hydroclimatiques

Salle de presseLe 13 décembre 2017, Abrinord a réuni une table de concertation sur le thème de l’adaptation aux changements hydroclimatiques qui peuvent entre autres être reliés aux inondations et qui font partie de la réalité des Laurentides.

Les changements hydroclimatiques sont des changements au niveau du climat qui modifient les régimes hydrologiques et qui affectent donc la gestion des ressources en eau. Les événements extrêmes, telles les inondations et les variations des débits des cours d’eau, sont de plus en plus fréquents et ont des impacts non négligeables sur la sécurité des communautés locales, l’économie et l’environnement. Il est donc essentiel de se préparer aux risques de ces événements en développant des mesures d’adaptation et de résilience efficaces.

La table de concertation d’Abrinord a rassemblé une vingtaine de professionnels des milieux municipaux, communautaire, agricole, économique et universitaire afin de faire émerger des idées inspirantes pour faciliter la prise de décision en matière de gestion intégrée du risque d’inondation.

C’est lors de différents ateliers que les participants ont pu identifier les principaux éléments à considérer dans l’élaboration de plans d’adaptation aux changements hydroclimatiques. Trois thèmes ont été abordés. D’abord, les participants ont discuté de la façon d’aller chercher plus de données (par exemple bonifier les données cartographiques) et ils ont tenté d’identifier les connaissances qu’il reste à développer.

Ensuite, divers aspects de l’aménagement du territoire ont été abordés : par exemple, les différents matériaux de construction qui devraient être utilisés pour mitiger les inondations, les façons de construire autrement, la prise en compte des milieux humides et des bassins versants dans l’aménagement du territoire ainsi que les possibilités de créer des zones de conservation.

Finalement, le troisième thème touchait les facteurs encourageant la sensibilisation de tous aux risques d’inondations dus aux changements hydroclimatiques.

Marie-Claude Bonneville, directrice générale d’Abrinord, souligne que « s’adapter au risque d’inondation demande aux divers acteurs de mettre en commun leurs efforts et d’adopter une vision commune qui vise une approche préventive pour réduire la vulnérabilité. Dans un tel contexte, la gestion de l’eau à l’échelle du bassin versant trouve toute sa pertinence et doit impliquer tous les paliers de gouvernance ». La rencontre a d’ailleurs permis à chacun de préciser son rôle et ses capacités dans le processus d’adaptation aux changements hydroclimatiques, ainsi que de partager sa vision sur la gouvernance relative aux enjeux abordés.

Avec cette rencontre, Abrinord souhaite avoir favorisé la création de liens durables entre les acteurs en vue d’une entraide mutuelle qui contribuera à faire face aux aléas climatiques qui pourraient survenir dans le futur.

Imprimer