Théâtre Gilles Vigneault

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Architecture et sonorité au rendez-vous de l’événement

Valérie Lépine avec la collaboration d’Isabelle MoreauC’est le 18 janvier dernier qu’on inaugurait en grande pompe le théâtre Gilles-Vigneault de Saint-Jérôme. Une foule composée d’amateurs de spectacles, d’élus, de professionnels du milieu de l’art et de journalistes s’était déplacée pour prendre le pouls de cette toute nouvelle salle de spectacle, la plus grande des Laurentides.

Le projet était à l’étude depuis 2001 : construire une salle de spectacle pour pallier les contraintes importantes qu’imposaient les équipements alors utilisés par le diffuseur En Scène. C’est en 2015 qu’ont débuté les travaux de cette salle de spectacle de calibre professionnel. Son ouverture a eu lieu en novembre 2017.

Inauguration courue

Lors de l’inauguration, les aires d’attente étaient bondées. L’enthousiasme des invités était palpable. La soirée a débuté avec les discours protocolaires des représentants des différents paliers de gouvernement qui ont contribué au financement du projet. Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications du Québec, a souligné la qualité de l’édifice tout en affirmant être fière d’avoir investi 14,6 M$ dans son élaboration. Linda Lapointe, députée de Rivière-des-Mille-Îles et représentante de Mélanie Joly, ministre de Patrimoine canadien, a quant à elle souligné la contribution de 3,6 M$ du fédéral. Stéphane Maher, maire de la municipalité de Saint-Jérôme qui a contribué à hauteur d’environ 30 % de la somme des travaux, a réitéré avec enthousiasme son engagement à promouvoir la culture dans sa ville et a remercié les autres maires de la MRC Rivière-du-Nord d’avoir appuyé le projet.

Le clou de la soirée était bien sûr le concert donné par l’orchestre symphonique de Laval dirigée par Alain Trudel. Au programme, un amalgame de pièces classiques et populaires avec un clin d’œil aux artistes québécois André Prévost, compositeur, et bien sûr Gilles Vigneault.

M.Vigneault était d’ailleurs présent lors de l’inauguration. Pour le rappel, une surprise : le chef Alain Trudel avait invité la chorale des jeunes de l’Académie Lafontaine à venir chanter Les amours, les travaux de Gilles Vigneault.

Un bâtiment ouvert sur la ville

Le théâtre Gilles-Vigneault a été conçu pour s’intégrer au patrimoine bâti de Saint-Jérôme. Située au cœur du Quartier des Arts et du Savoir, la salle de spectacle est à deux pas de la Vieille gare et du parc linéaire le P’tit train du Nord. Du théâtre, il est aussi possible d’entrevoir la cathédrale à partir d’une percée ménagée par une rue transversale.

L’architecte du bâtiment, Manon Asselin, rencontrée brièvement lors de l’inauguration, a d’ailleurs affirmé qu’elle avait tenu compte de cette percée dans la conception de son projet. Elle trouvait important que le théâtre fasse écho à la cathédrale. La résille d’aluminium qui enveloppe la salle de spectacle a justement été choisie parce que la cathédrale est couverte d’un toit du même matériau. Outre l’aluminium, le bois et le verre dominent. Le bois rend l’espace chaleureux et le verre permet d’effacer la frontière entre intérieur et extérieur. Le bâtiment répond par ailleurs aux normes éco-énergétiques LEED1.

La salle de spectacle elle-même contient 860 sièges répartis sur un parterre, une mezzanine et un balcon. Elle est constituée d’une alternance de panneaux de chêne et de panneaux de textile noir, qui jouent un rôle dans l’acoustique.

Alain Trudel, le chef de l’orchestre symphonique de Laval, a déclaré au Journal qu’il avait beaucoup aimé jouer dans la salle. Questionné au sujet de l’acoustique, il a concédé que le son était peut-être « un peu sec », mais que des améliorations à ce sujet étaient prévues. Isabelle Moreau, violoniste amateure présente lors de l’inauguration, a quant à elle remarqué que la salle absorbait bien les sons, éliminait les échos possibles et permettait aux spectateurs de vivre une expérience « intime » avec l’orchestre. Cependant, elle admet elle aussi que même si la projection des sons à l’avant-scène est adéquate, les sons venant de l’arrière-scène ont besoin de support pour être bien entendus de la salle. On avait ainsi ajouté des micros devant la chorale des chanteurs de l’Académie Lafontaine pour permettre aux spectateurs de bien les entendre.

Notons enfin que le concept du théâtre Gilles-Vigneault s’est mérité le Prix d’excellence Canadian Architect en 2014.

Pour en savoir plus sur le design du bâtiment, consulter le document en ligne

Gaétane Léveillé reçoit la médaille de l’Assemblée nationale

Lors de l’inauguration, le député de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, a décerné une médaille de l’Assemblée nationale à madame Gaétane Léveillé. Celle-ci a travaillé au développement culturel de la région pendant 30 ans et a été à la tête de l’organisme de diffusion En Scène pendant 20 ans. On la décrit comme une femme « solide comme du roc » et on a déclaré que « sans elle, jamais cette salle de spectacle n’aurait vu le jour ».

Imprimer