Microbrasserie Station Shawbridge

Photo : Michel Fortier Benoît-Vincent Piché et Hugues Néron devant la future Microbrasserie Station Shawbridge; un retour dans la famille Dagenais. En effet, l’ancien AXEP appartenait à André Dagenais qui l’a vendu à Dominic Piché en avril 2002, puis retour à la famille Dagenais 16 ans plus tard avec Hugue Néron, cousin d’André et fils de Marielle Dagenais et Bertrand Néron.
Valérie Lépine
Valérie Lépine

Les derniers articles par Valérie Lépine (tout voir)

Ce n’est plus une rumeur, avec Hugues Néron

Valérie LépineLes gens du secteur de Shawbridge déploraient depuis quelques années le départ de leur épicerie de quartier. Ils seront heureux de savoir qu’une nouvelle entreprise leur offrira bientôt de quoi boire et manger tout près de chez eux.

L’ancienne épicerie Bonichoix sera bientôt transformée en microbrasserie. Née du concept d’Hugues Néron, Station Shaw-bridge, située sur la 117 tout près de la vieille gare, offrira aux amateurs de bières mais aussi aux épicuriens de la table un lieu pour boire, manger et magasiner. Une emphase sera mise sur les produits frais, locaux et saisonniers.

Hugues Néron, propriétaire du restaurant Le Saint-Sau de Saint-Sauveur, travaille dans le domaine de la restauration depuis 30 ans. Résident de Prévost, il rêvait de revitaliser le quartier de Shawbridge. C’est en jouant au tennis avec Dominic Piché que lui est venu l’idée d’acheter le bâtiment qui abritait l’ancien Bonichoix. « Les Piché ont d’ailleurs contribué à la réussite du projet », dira M. Néron.

La phase 1 de son entreprise se déclinera en quatre volets. Il y aura d’abord l’usine brassicole qui proposera des bières régulières, saisonnières et expérimentales brassées avec des produits locaux. Un restaurant familial attenant à la brasserie et contenant 120 places et une terrasse de 100 places proposera une carte composée entre autres de tapas et de pizzas à croûte mince cuites sur feu de bois. Une boutique permettra quant à elle la vente les bières de la microbrasserie et un éventail de produits locaux frais, secs ou surgelés, comme des saucissons et diverses charcuteries, des pâtes fraîches, des sauces ou des plats préparés. Enfin, M. Néron s’associera à Serge Bourassa du Marché Bourassa de Saint-Sauveur pour mettre sur pied une mini-usine agro-alimentaire spécialisée en charcuteries. Cette mini-usine produira également de la pâte et de la sauce à pizza et des pâtes fraîches. À noter que la sauce à pizza sera préparée à partir de tomates issues d’un jardin biologique de Prévost.

Hugues Néron voit grand : la phase 2 de son projet, prévue pour 2021, sera composée d’une plus grande salle pour les cuves brassicoles (la microbrasserie aura alors une capacité de production totale de 20 000 hectolitres). À long-terme, cet entrepreneur voudrait également pouvoir ouvrir une école de brassage dans ce même édifice.

On prévoit que l’entreprise créera 50 emplois dès la première année (cuisiniers, serveurs, livreurs, brasseurs, etc.) et 100 sur cinq ans. Hugues Néron veut aussi redonner à la communauté en supportant les organisations sportives amateures et les athlètes de pointe. Récemment, M. Néron a par ailleurs gagné le défi OSEEntreprendre de la MRC Rivière-du-Nord dans la catégorie bioalimentaire pour son projet de microbrasserie. – L’ouverture de Station Shawbridge est prévue pour juin 2018.

Imprimer