Projet éducatif CRPF

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Sur la piste de nos animaux

Marc Boudreau – « L’humain aime ce qui l’a émerveillé. En outre, il protège ce qu’il aime. » -Jacques-Yves Cousteau. Voilà l’esprit du projet éducatif conçu et élaboré par le Comité régional pour la Protection des Falaises (CRPF) en collaboration avec la Ville de Prévost et offert aux trois écoles prévostoises par l’entremise du programme municipal d’activités scolaires à vocation environnementale.

Pierre Henrichon captive son auditoire dans un décor majestueux. Photo : Claude Bourque

Au programme : une activité préparatoire en classe sur l’interprétation des traces et divers signes de présence des animaux, animée par un employé du Service de l’environnement de la Ville de Prévost, suivie d’une sortie en forêt d’une durée de deux heures sur les sentiers de la Réserve naturelle Alfred-Kelly et guidée par des animateurs bénévoles du CRPF.

C’est ainsi que les 20 et 22 mars derniers, pour une troisième année consécutive, les élèves des classes de quatrième année des écoles de Prévost ont pu chausser leurs raquettes et partir à la découverte du joyau naturel situé à quelques pas seulement de leur domicile. Les enfants étaient invités à relever toute manifestation naturelle sur le terrain pouvant piquer leur curiosité : pistes d’animaux, marques sur le tronc des arbres, etc.

Puis, ils s’exprimaient à ce sujet, échangeant ensemble sur ce qu’ils voyaient sous la supervision du bénévole-naturaliste qui leur suggérait des pistes de réflexion. Étaient abordés certains principes de conservation et de protection des milieux naturels et le rôle important que jouent ces espaces protégés. Il était également question des espèces, animales et végétales, peuplant nos forêts, de leurs habitudes de vie et du difficile combat livré par les espèces animales hivernantes pour survivre au froid. La fragilité et la précarité de cet équilibre entre la nature sauvage et la « société des hommes » étaient également au programme. Les élèves étaient invités à devenir des acteurs de premier plan dans la protection des milieux naturels par le respect de la réglementation en vigueur dans la RNAK. Une activité, donc, qui plaçait le participant au centre du débat.

Nul doute, à en juger par les regards émerveillés et par les nombreuses questions pertinentes des naturalistes en herbe, que le projet atteint ses objectifs de sensibilisation et d’éducation.

Pour informations :  Alain Messier, Sensibili-sation-Éducation, CRPF, 450-335-0506. Audrey Bernier, service de l’environnement de la ville de Prévost, 450-224-8888

Imprimer