Fête nationale à Prévost

Les Yelo-Molo à la Fête nationale à Prévost
Mathieu Pagé

Mathieu Pagé

journaliste et photographe chez Journal des citoyens
Étudiant en économie politique au département de Science politique à l'Université de Montréal
Mathieu Pagé

Les derniers articles par Mathieu Pagé (tout voir)

Festif malgré la pluie

Mathieu Pagé – C’est en bravant la pluie et le temps froid que les citoyens de Prévost se sont réunis à la Gare de Prévost le 24 juin pour célébrer leur fierté québécoise. Un événement qui a commencé avec une participation timide de la foule pour se terminer avec une masse dansante sur les chansons rythmées de Yelo Molo.

C’est à compter de 18 h que les citoyens de Prévost ont commencé à se rassembler dans le stationnement de la Gare de Prévost pour d’abord profiter de la nourriture vendue sur place, avec un kiosque de maquillage et de sculpture de ballons. Jeunes familles et personnes de tout âge ont pu trouver leur compte dans les activités offertes.

Des problèmes techniques ont retardé le début de la musique et du programme de la soirée à 19 h. C’est à ce moment que le maire de Prévost, Paul Germain et Rhéal Fortin, député de Rivière-du-Nord, sont montés sur scène pour prononcer chacun un discours. Biens accueillis, les discours rappelaient que dans leur fierté, les Québécois demeurent un peuple accueillant.

S’est ensuite suivi le discours patriotique, prononcé par Guy Thibault, faisant l’éloge de l’important combat des femmes pour leur émancipation dans l’histoire du Québec et le rôle essentiel de celles-ci dans notre société.

Steve Provost et ses musiciens ont poursuivi les festivités avec leur musique entraînante et une énergie sans faille pour réchauffer la foule qui grossissait de plus en plus à la gare de Prévost. Ça n’en a pas pris beaucoup pour les enfants présents et quelques adultes à se mettre à danser au son cadencé du groupe.

C’est le groupe Yelo Molo qui a pris la relève à 20 h 30 avec sa musique caractéristique du genre Ska (musique pop jamaïcaine). Malgré la pluie, le groupe québécois a su faire danser toute la foule, qui bougeait d’un seul bloc festif, jusqu’à la fin des festivités.

Au-delà du temps maussade, l’événement de la Fête nationale organisée par la Ville de Prévost a été un succès, les citoyens ont pu célébrer, tout sourire, leur fierté d’être québécois.

Imprimer