Le CRPF aux candidats de Prévost

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

L’importance de la protection de nos milieux naturels

Comité régional pour la protection des falaisesÀ l’approche de l’élection provinciale, le Comité régional pour la protection des falaises (CRPF) de Prévost, Saint-Hippolyte et Piedmont souhaite profiter de la campagne électorale pour rappeler aux candidates et aux candidats l’importance de la conservation des milieux naturels de notre région et la portée des gestes qu’ils pourraient éventuellement poser comme élus en cette matière.

Pour le président du CRPF Claude Bourque, « La protection des espaces naturels est un investissement stratégique sur le plan citoyen car cela signifie des espaces santé tant pour les usagers que pour la faune et la flore qui y ont leur refuge. De plus, c’est une intervention durable, car nous léguons à nos petits-enfants et leurs enfants des territoires dont les caractéristiques naturelles seront préservées à perpétuité. »

Pour le CRPF, la création des réserves naturelles Alfred-Kelly et du Parc-des-falaises, respectivement propriété de Conservation de la Nature Canada et du CRPF, dans la région de Piedmont, Prévost et Saint-Hippolyte est une étape importante dans la protection du massif des escarpements de ces trois municipalités. « Le massif, de conclure monsieur Bourque, est un élément éco-logique représentatif des Laurentides méridionales. »

L’image de marque de la région

Le CRPF adhère et défend l’idée que les forêts, les montagnes, les lacs et les milieux humides, ainsi que la faune et la flore qui y vivent sont autant d’éléments qui composent « l’image de marque » de notre région.

Cependant, pour monsieur Bourque, « Il faut prendre conscience que nous sommes un peu partout sur notre territoire devant un développement immobilier soutenu, deux à trois fois plus rapide ici dans les Laurentides que partout ailleurs au Québec. C’est une menace sans équivoque pour les espaces naturels. »

Pour le président du CRPF, si l’adéquation « Laurentides et milieux naturels » est véritablement notre image de marque, il faut réaliser que le temps est venu de la défendre et, qu’à cet égard, les citoyens ont un rôle important à jouer.

Le CRPF invite donc les citoyens à faire connaître aux candidates et aux candidats leur préoccupation face à la conservation des milieux naturels et leur volonté de voir nos élus faire une large part à cette question cruciale.

Le CRPF, tout comme les citoyens qui l’appuient, souhaite que les partis de même que les candidates et candidats aux prochaines élections provinciales fassent une place importante à l’enjeu de la conservation des milieux naturels dans leurs programmes et qu’ils communiquent leurs propositions à la population.

Imprimer