Foire aux cadeaux

La Foire du cadeau est très attendue. D’année en année, l’achalandage augmente. « Tout comme les artisans, nous essayons de nous améliorer », de dire Mme Lauzon – Photo Jacinthe Laliberté
Jacinthe Laliberté
Jacinthe Laliberté

Les derniers articles par Jacinthe Laliberté (tout voir)

Un rendez-vous qu’il ne fallait pas manquer à Sainte-Anne-des-Lacs

Jacinthe LalibertéUne température évocatrice d’un hiver précoce, les sapins déjà lourds de neige, tout incitait à venir passer un petit moment à la 11e édition de la Foire du cadeau de Sainte-Anne-des-Lacs les 17 et 18 novembre derniers.

D’ailleurs, onze cents personnes y sont venues admirer, écouter et acheter leurs premiers cadeaux de Noël. Sur le parvis du Centre communautaire, la chorale style rock de New-York créait une ambiance des plus festives avec ses chants de Noël.

Dès l’entrée, le décor, créé par des bénévoles, incitait à ralentir le pas simplement dans le but de regarder, tout à loisir, les étals des artistes et artisans qui étaient au nombre de 35.

Dame Nature fut mise à profit, cette année, source d’inspiration des artisans : colle de résine de sapin pour faire tenir les grappes de millet sur une branche en lieu et place de l’éternelle colle blanche, écorce d’arbres, feuilles et bois morts, segments de nid de guêpes furent des matériaux utilisés pour la réalisation de cartes, de cadres ou de bijoux.

La réutilisation, dans le but de donner un deuxième souffle aux objets les plus hétéroclites, fut aussi une tendance. En effet, des objets fabriqués de métal retrouvé ici et là sur les bords de la route, dans les fossés, dans le fond du garage, d’antiques pinces et un vieux bâton de golf ont servi à matérialiser le bec et le corps d’une grue. « Un retour à la vie », comme l’a si bien indiqué l’affiche du kiosque.

Pour les bas de Noël, il y en avait pour tous les goûts et pour toutes les grandeurs : des petits savons, des bijoux en cuir ou en émail, des tricots, des bavettes pour les poupons ou des tabliers grand format pour les adultes, des tuques, des tisanes variées, peu importe, un petit rien fut vite devenu une nécessité en soi.

De belles créations d’ébénistes sous forme d’horloges, de cabanes à oiseaux, de sculptures, de moulins à café ou de toupies et d’autres œuvres de peinture sur toile ou sur assiettes, d’aquarelles, de sérigraphies ou de vitraux, ont fait l’objet de cadeaux plus personnalisés.

Les produits du terroir, encore cette année, très prisés : tisanes, confiseries et gourmandises placées dans des emballages cadeaux pré-arrangés et appropriés pour la circonstance ont rapidement trouvé preneur.

Pour créer une ambiance encore plus festive, un tirage avait lieu toutes les heures. Le petit coin bistro en attira plus d’un. Siroter un petit café avant de reprendre la tournée des artisans, quoi de mieux pour reprendre la forme. Comme Stéphanie Lauzon, directrice du service des Loisirs, a tenu à le préciser : « Chaque année, pour être équitable, un nouveau traiteur ou commerçant en alimentation locale de Sainte-Anne-des-Lacs est sélectionné pour tenir le coin bistro. »

Les visiteurs de la Foire pouvaient, aussi, voter pour la plus belle table. Le grand gagnant de cette année fut les produits Zéna, avec ses savons et autres produits maison, qui est reparti avec la gratuité d’une place pour l’an prochain.

D’ailleurs, Mme Lauzon a souligné que chaque année, l’ouverture du dépôt des candidatures se fait en juin et qu’un comité de bénévoles est mis sur pied pour examiner les dossiers selon des critères très précis. La sélection finale se déroule au mois d’août ce qui donne le temps aux artisans de créer.

« La Foire du cadeau est très attendue. D’année en année, l’achalandage augmente. Tout comme les artisans, nous essayons de nous améliorer. L’édition 2019 se déroulera, assurément, sous le signe de la créativité », de conclure cette dernière.

Imprimer