Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs

Jacinthe Laliberté
Jacinthe Laliberté

Les derniers articles par Jacinthe Laliberté (tout voir)

Dépôt du budget 2019

Jacinthe Laliberté – Le 17 décembre 2018, lors d’une réunion extraordinaire, le Conseil présenta son budget 2019 ainsi que son Plan triennal d’immobilisations.

Dès le début de la séance du Conseil, la mairesse s’est dite satisfaite du travail accompli par le Conseil. Selon elle, le budget permettra de réaliser un bon nombre de projets, et ce grâce aux surplus accumulés depuis plusieurs années.

Explication du taux de taxation

Un bref aperçu de chacune des taxes qui composent ce taux de taxation est essentiel pour bien comprendre tous ses tenants et aboutissants. Commençons donc par la taxe foncière générale qui a été fixée à 37,96 cents du 100 $ d’évaluation. Elle est la seule à présenter une légère baisse qui est de l’ordre de 0,69 %, c’est-à-dire de 20 800 $.

Comme la Municipalité doit commencer à payer, dès maintenant, un montant de 32 970 $ pour le Complexe sportif de la MRC des Pays-d’en-Haut, une nouvelle taxe est venue s’ajouter au compte de taxes des citoyens que ceux-ci reconnaîtront facilement au montant de 0,42 cents du 100 $.

La taxe pour l’emprunt de l’ensemble de la municipalité concerne le remboursement en capital et intérêts des emprunts effectués lors de la construction de la caserne, de l’exécution des travaux de mise aux normes du Centre communautaire ainsi que des travaux des phases 2 et 3 de ce dernier. L’augmentation de 8,64 % (10 175 $) se traduit par un taux de taxation de 1,63 cents du 100 $.

Comme les services policiers (Sûreté du Québec) ont augmenté, le taux de taxation sera de 10,31 cents du 100 $ pour ceux-ci. Comparativement à 2018, dont la facture s’élevait à 775 320 $, celle de 2019 sera de 809 335 $, d’où une augmentation de 4,39 %. Ce coût est approximatif puisque la Municipalité recevra la facture finale en janvier. Ces services représentant une dépense importante, la mairesse s’est dite confiante en leur amélioration ayant eu, au mois de décembre, des rencontres avec différentes instances de la SQ.

La taxe d’amélioration des chemins représente la plus forte hausse de toutes les taxes. Cette augmentation est évaluée à 10,8 % (50 300 $) ce qui se traduit par un taux de taxation de 7 cents du 100 $ comparativement à 6,40 cents en 2018, année où les dépenses rattachées à l’amélioration des chemins étaient de 499 200 $ comparativement à 549 500 $ cette année.

Lors de la période de questions, Mme Plante, une résidente, a demandé des explications quant à ce nouveau montant. Le conseiller Normand Lamarche a apporté les éclaircissements suivants : « Si on se réfère au Plan quinquennal des chemins 2017-2021, les travaux d’asphaltage et de réfection prévus, à ce jour, ont été réalisés presque dans leur entièreté. Certains chemins ont été municipalisés. Il faut les entretenir. Un seul chemin peut provoquer des dépenses de 50 000 $ et plus ».

En résumé, le taux de taxation de la valeur foncière sera de 57,32 cents du 100 $ d’évaluation en 2019 comparativement à 56,52 cents en 2018 ce qui représente au total, une augmentation de 2,43 % ou concrètement, un montant de 106 660 $ au budget de la municipalité.

Ordures ménagères : un effort collectif souligné

Une diminution de 9 % au niveau de la tarification des matières résiduelles (ordures ménagères et récupération) a été annoncée. Elle passe de 299 $ à 275 $ par unité de logement. Cette baisse de 9 %, selon la mairesse, est justifiée par l’effort collectif des citoyens. En effet, les résidents se tournent de plus en plus vers le recyclage et le compostage au lieu de l’enfouissement.

Dépenses et Plan triennal d’immobilisations

« L’année 2019 sera une année de consolidation et de concrétisation de certains projets. D’ailleurs, un certain nombre de dépenses se retrouvent dans le Plan d’immobilisations. On désirait que le budget soit le plus représentatif possible. Comme certains projets, prévus en 2018, ont été reportés pour différentes raisons, nous mettrons en priorité la réalisation de ces derniers, » a préciséMme Laroche.

On retrouve, effectivement, dans la section surplus accumulés, certains projets non réalisés en 2018 tels que les affiches entrée de ville, le plan d’agrandissement de la bibliothèque, le raccordement en eau potable au Centre communautaire, l’installation de réservoirs dont la capacité serait de 20 000 litres et la mise aux normes du barrage du lac Johanne pour un montant de 438 417 $. D’autres nouveaux projets y sont inscrits. Il reste à voir s’ils seront tous réalisés et dans quel ordre.

Les dépenses prévues en immobilisations démontrent une baisse substantielle de 175 000 $. Évaluées à 274 140 $ en 2018, elles ont été ramenées à 98 610 $ en 2019. « Cette baisse de 64 % est effectivement considérable. Nous sommes, ici, dans un système de balancier. Ce qui a été enlevé en immobilisations a été transféré dans les surplus accumulés », a expliqué la mairesse à un citoyen qui questionnait cette baisse pour le moins importante.

Pour finaliser le tout, la forte hausse de 15,3 % du fonds des Loisirs nécessitait des explications. Celle-ci provient, principalement, de l’entretien et de l’amélioration des parcs et terrains de jeux de la Municipalité ainsi que des coûts reliés au nouveau Complexe sportif, à la quote-part pour les parcs récréatifs de la MRC et l’augmentation de 8 400 $ pour la piste cyclable qui sont inclus dans la section Administration de ce fonds.

Les emprunts

Malgré les surplus accumulés, le Conseil procèdera, au cours de l’année, à des emprunts totalisant 750 000 $. Ont été prévus, à cet effet, l’installation septique et l’aménagement du stationnement du parc Henri-Piette, les deux étant évalués à 400 000 $. L’aménagement de plusieurs bureaux de l’hôtel de ville générera quant à lui des coûts de 350 000 $. « On procède à ces emprunts en attendant les subventions gouvernementales. Les intérêts encourus nous seront remis un peu plus tard. En définitive, le tout s’équilibre », a expliqué le directeur général, M. Jean-François René.

Peu de questions ont été posées par les quelques résidents présents à cette présentation. Vous retrouverez la présentation de ce budget dans la revue l’Étoile-Spécial Budget 2019 et sur le site internet de la Municipalité.

Imprimer