Échos du conseil municipal de Prévost

Yvon BlondinSéance ordinaire du conseil municipal tenue le 8 avril 2018.

Pour cette première séance du printemps, monsieur le maire nous livrait un véritable plaidoyer en faveur de l’établissement d’une future école secondaire sur notre territoire. À cet effet, il nous invite à une marche de sensibilisation qui aura lieu le 4 mai : inscription à l’école Val-des-Monts dès 9 h 30, début de la marche à 10 h 30 et le tout se terminera à la vieille gare vers 14 h; hot-dogs et breuvages y seront offerts gratuitement. Dans la même veine, certains citoyens qui ont eu vent que cette école serait située dans le parc de la Rivière-du-Nord s’inquiètent de dénaturer celui-ci. Oui, la Ville désire entreprendre des démarches pour acquérir ce parc ayant déjà des droits d’usage à cet endroit. Il est toujours très délicat de concilier le béton et la nature, espérons que notre conseil nous présente des esquisses de ce futur projet pour que les citoyens y adhèrent.

Compteurs d’eau

Suite à des directives provenant du gouvernement provincial et qui proposent une diminution de l’utilisation de l’eau potable de 25 % pour les gens branchés sur un réseau public, notre Ville a décidé d’emboîter le pas de manière concrète. Premièrement, les commerces, nouvelles résidences ainsi qu’un groupe de maisons déjà existantes et choisies de façon aléatoire devront être équipées de compteurs d’eau. Pour cette première cohorte, ces équipements seront fournis et installés gratuitement par la Ville, sauf pour les commerces où l’installation se fera à leurs frais; une subvention de 300 $ leur sera accordée si le travail est effectué avant le 31 décembre 2019. Est-il question que l’eau soit tarifée ? Selon monsieur le maire : pas pour le moment, mais nous ne sommes pas tombés de la dernière pluie. Monsieur Jean Millette questionne monsieur Germain sur le côté intelligent de cet équipement soutenant que si les utilisateurs étaient informés en temps réel de la quantité d’eau qu’ils utiliseront, ce serait un bel outil de sensibilisation.

Gestion des contrats

Les services professionnels et d’ingénierie pour la réalisation des plans et devis de travaux effectués sur les rues Principale, du Nord, Ross, Guénette, Filiatrault et Levasseur furent accordés pour le montant de 260 000 $, l’année 2020 fut retenue pour la réalisation.

Gestion du développement durable

Notre Ville a renouvelé son adhésion pour l’année 2019 au groupe Abrinord, ayant pour mission de vérifier la qualité de l’eau de la Rivière-du-Nord, pour une contribution de 1 000 $. Le conseiller Joey Leckman nous y représentera.

Sept bornes pour recharge d’autos électriques seront installées dans trois stationnements municipaux au coût de 16 780 $.

Gestion des ressources humaines

Nous apprenons que trois fois durant l’hiver des groupes de pompiers ont été en garde interne à la caserne causée par des conditions climatiques défavorables qui auraient pu nécessiter des interventions. Ceci est très rassurant pour la population.

Varia

De facto, toute personne détenant un permis de commerce de notre Ville est membre du RGAP (regroupement des gens d’affaires de Prévost), à ce titre une subvention de 5 000 $ dollar leur fut attribuée et un de leur premier projet est la création d’un bottin des commerçants de Prévost. Belle initiative !

Notre Ville appuie une demande de l’UMQ (Union des municipalités du Québec), mais quelle en est la teneur ? Il appert que les personnes qui font la demande de production de cannabis à des fins médicales recevraient toutes les approbations nécessaires du gouvernement fédéral avant que les Villes aient le temps d’étudier certains de ces projets, et celles-ci demandent d’être dans le carré d’as et ne pas seulement étamper des documents décisionnels. Il ne semble pas, par contre, que notre Ville ait déjà rencontré cette situation.

Questions du public

Monsieur Léon Archambault, rue des Mésanges s’informe à monsieur le maire s’il est normal que du personnel de notre Ville répare des trous dans la chaussée sur la 117. La réponse est que le MTQ est débordé et que les travaux effectués par notre Ville seront remboursés par ce ministère.

Imprimer