Bibliothèques, centres de culture

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Une opportunité à ne pas manquer

Michèle et Guy Landry Quand une opportunité se présente, pourquoi ne pas la saisir? La vie communautaire de la municipalité n’en serait que plus riche et agréable.

Dépassées les bibliothèques quand on a l’Internet? Au Québec, depuis dix ans, la fréquentation a augmenté de 25 %, le nombre d’emprunts jeunesse a augmenté de 38 %. Elles représentent souvent le cœur d’une collectivité, son principal lieu de rassemblement.

Dès qu’une famille met les pieds dans une bibliothèque, ça devient une habitude de vie. Il faut commencer en bas âge, c’est un facteur important de la réussite scolaire. La bibliothèque n’est plus une cathédrale où on ne peut pas parler.

Selon un sondage Léger, en 2015, la moitié des répondants ont dit la fréquenter : pour avoir accès à l’Internet, pour travailler dans le cas de travailleurs autonomes, pour faire des travaux d’équipe dans le cas d’étudiants.

Il a été démontré que les usagers qui s’y rendent pour emprunter un livre restent en moyenne 28 minutes, ceux qui y vont pour travailler y passent plus de deux heures et demie. (source : Pierre-André Normandin, La Presse 28 juillet 2019)

La bibliothèque de SADL ne répond plus aux besoins. Une personne handicapée ou à mobilité réduite ne peut s’y rendre, le bâtiment ne répond pas aux normes, il est trop exigu. Imaginez une personne d’un certain âge, l’hiver dans la gadoue, à genoux pour chercher un livre sur les rayons du bas… Si un groupe de 4 étudiants fait un travail, il n’y a plus de place pour personne, et c’est le festival des « excusez-moi ».

Le Réseau Biblio des Laurentides a lui-même souligné la nécessité d’avoir une plus grande bibliothèque pour notre municipalité.

Nous pouvons rêver d’un trésor pour Sainte-Anne-des-Lacs, partagé par tous les citoyens de tous les âges, un lieu de rencontre, d’apprentissage intergénérationnel. Bien sûr, on y trouvera des livres, des revues, des documents papier, mais aussi du personnel et des bénévoles dévoués. On y fera la promotion de la culture, des activités de lecture; dans les salles multifonctionnelles, on pourra discuter sur le sport, les arts… en somme sur tous les sujets qui intéressent les citoyens. L’Internet sera disponible avec des ressources informatiques pour le plaisir de tous. On organisera aussi des conférences sur une grande variété de sujets.

Pour développer le goût de la lecture et de la culture, on invitera les jeunes à venir s’amuser à la bibliothèque.

Pour les aînés, ce sera un lieu de rencontre où on pourra passer de bons moments en compagnie plutôt que de rester seul à la maison.

La salle multifonctionnelle sera utilisée à différentes fins : arts (dessin, peinture, photo, pliage, collage, travaux d’aiguille), salon de lecture, salle de conférence, salle de jeux (ludothèque) et espace de travail seul ou en groupe.

On voit bien que Sainte Anne-des-Lacs ne peut se passer de ce projet indispensable, pour offrir à la population annelacoise un lieu culturel riche et à coût abordable pour des années à venir.

Imprimer