Échos du conseil municipal de Prévost

Yvon Blondin
Yvon Blondin

Les derniers articles par Yvon Blondin (tout voir)

Yvon BlondinRéunion du conseil municipal de la ville de Prévost tenue le 21 janvier 2019.

Parfois il y a des points à l’ordre du jour qui semblent des plus banals, mais qui auront pour votre Ville une portée marquante. Le poste de commissaire au développement économique et récréotouristique de la ville de Prévost a été créé à cette séance. Monsieur Réal Martin, notre directeur général depuis plus de 30 ans, l’occupera à partir du 4 mai 2019 à raison de deux jours/semaine. Oui, disons-le, une semi-retraite très méritée; du même souffle, je peux vous annoncer que Me Laurent Laberge, qualifié et intègre, présentement directeur général adjoint de notre Ville, sera son remplaçant. La transition officielle se fera le 4 mai 2019, le conseil a appuyé cette décision à l’unanimité.

Monsieur le maire annonce que des changements majeurs pourraient très bientôt modifier le visage du transport collectif; les argents utilisés sur le circuit de la route 117 seraient transposés et investis sur les artères parallèles, exemple : montée Sainte-Thérèse, chemin Lac-Écho, rue de la Station et d’autres. On désire créer près de 150 points d’embarquement ayant au maximum 300 mètres entre chacun; on pourrait réserver une place avec seulement une heure d’avis pour sensiblement les mêmes coûts. Par contre, ce projet devra trouver l’assentiment des autres maires de notre MRC.

Une pétition de 154 signatures présentée par les résidents du lac Renaud dans le but de conserver leur patinoire fut déposée. Monsieur le maire leur promet une réunion de consultation pour le mois de février ou début mars. Notons que la fermeture de cet équipement avait été prévue pour cet hiver.

Gestion réglementaire

La Ville fait un pas de plus concernant l’acquisition du terrain du marché aux puces, un règlement à hauteur de 1 040 000 $ fut voté, il reste encore un travail de négociation à faire, le projet vise au déménagement de l’écocentre ainsi que la création d’un local de revalorisation des produits.

Gestion juridique

L’organisme SOS Félins Inc. avisa notre Ville du non-renouvellement du protocole d’entente qui les liait. Leur but était de contrôler les groupes de chats errants qui vivent en bandes en les stérilisant. Plus de 200 chats ont été visés, la situation étant sous contrôle, le groupe a décidé de se retirer de ce champ d’action. Félicitations pour ce travail !

Gestion de la sécurité publique

À la demande d’un groupe de citoyens, il serait très bientôt interdit que les camions lourds utilisent leurs freins Jacob ou freins moteur à l’intersection du boulevard Clos Prévostois et du Curé Labelle.

Gestion des infrastructures

Pour les citoyens qui attendent avec impatience l’accès à la rivière du Nord, les démarches se poursuivent et la Ville est en attente des certificats d’autorisation.

Gestion de la culture et de la collectivité

Le groupe Héritage Plein air du Nord, situé aux limites de Prévost et de Sainte-Anne-des-Lacs qui se voue à la protection de la biodiversité et à la promotion des sports d’hiver, a fait une demande d’accréditation d’organisme.

Nous apprenons que le festival de la BD de Prévost a nécessité un budget de 35 000 $ en 2018. Ce montant inclus une subvention de 5 000 $ et 8 000 $ en commandites du secteur privé.

Nous savons que les utilisateurs du quartier 50+ ont vu leur quote-part pour l’année 2019 passer de 50 $ à 100 $ n’incluant pas les argents dépensés par Prévost. Monsieur Germain annonce que des modifications importantes pourraient voir le jour pour 2020.

Questions du public

Monsieur Guy Roy, rue Fred. Selon ce citoyen, le chemin du Lac-Écho n’est pas assez sécuritaire, cela est causé par la glace qui est présente et il demande l’épandage de calcium ou de fondant pour ramener la chaussée sur le bitume comme on peut le voir sur la route 117. Le conseiller Leckman souleva le problème d’écoulement d’eau contaminée dans les ruisseaux et monsieur le maire a constaté que la route 117 n’était pas toujours elle-même exempte de glace.

Imprimer