Les échos du conseil municipal de Sainte-Anne-des-lacs

Jacinthe Laliberté Séance ordinaire du Conseil municipal tenue le 11 février 2019

L’état des chemins qui jalonnent le territoire de Sainte-Anne-des-Lacs a été le sujet de prédilection de la soirée. Il va sans dire que celui du chemin Sainte-Anne-des-Lacs a été longuement discuté. Avant tout, deux consultations publiques ont été annoncées pour le 28 février prochain à 20 h 30, à l’Hôtel de Ville. Elles concerneront l’encadrement des quais-pontons, et l’implantation et le nombre de radeaux sur les lacs et milieux humides.

Les chemins, une source d’ennuis

Le chemin Sainte-Anne-des-Lacs – D’entrée de jeux, le conseiller Jean-Sébastien Vaillancourt a incité la population à signaler le mauvais état de cette route au ministère des Transports, secteur Saint-Jérôme. «  Voici le numéro de téléphone 450-569-3064 », a-t-il précisé.

« La réfection de ce chemin n’est pas prévue à court terme. Aucune date n’est sur leur planche de travail. Curieusement, M. Claude Thibault, directeur général du ministère des Transports à Saint-Jérôme, a confirmé, dans une lettre qu’il nous a envoyée, l’état lamentable de cette route. Les élus de la Municipalité ont besoin de l’appui de la population » de préciser la mairesse à M. Pronovost, citoyen qui faisait état de la situation lors de la période de questions.

Mme Plante, une résidente, a proposé de faire circuler une pétition parmi la population. Tous les membres du Conseil ont accueilli favorablement cette initiative. La mairesse rencontrera bientôt la nouvelle députée de la circonscription de Prévost, notamment, à ce sujet.

Panneaux d’arrêt – L’installation de deux panneaux d’arrêt obligatoire au coin des chemins Sainte-Anne-des-Lacs et des Ormes, direction sud-ouest et nord-est ne fait pas l’unanimité. M. Pronovost a longuement questionné cette décision. Mme Hamé, conseillère et résidente de ce secteur, a défendu cette nouvelle signalisation.

Plusieurs problématiques ont été analysées par un comité formé des directeurs des services des Travaux publics et de l’Urbanisme. La limite de vitesse non respectée sur le chemin Sainte-Anne-des-Lacs et la pente du chemin des Ormes, toujours dangereuse, malgré les travaux de réfection de l’été passé, ont été nommées.

Mettre le moins de panneaux d’arrêt possibles semble être la philosophie de la Municipalité, car, ils ne sont pas écologiques. De plus, selon le conseiller Grégoire, malheureusement, la décision d’en installer sert souvent à pallier la problématique de la vitesse.

Un déglaçage plus ou moins efficace – Mme Plante est revenue sur l’état de certains chemins qui sont recouverts de glace, de telle sorte qu’il devient dangereux d’y circuler, et ce malgré les derniers travaux de déglaçage faits par les niveleuses. La mairesse verra à ce que d’autres travaux de ce type soient faits au prochain redoux.

Sur l’avant-scène

De jeunes espoirs sportifs – Nicolas Therrien, jeune athlète en ping-pong, a été choisi par Loisirs Laurentides comme représentant aux jeux du Québec, hiver 2019, dans cette discipline. Bonne chance à cet athlète en devenir.

Isabelle Grégoire, fille aînée du conseiller Serge Grégoire, a gagné la médaille d’argent en patinage artistique lors de la compétition provinciale, organisée par Patinage Canada, tenue à Sherbrooke le 1er février dernier. Sa prestation lui a permis d’obtenir le titre de vice-championne provinciale dans sa catégorie.

Le collectif Les Artistes des Lacs – Le Conseil a voulu soutenir les démarches du rassemblement d’artistes annelacois en arts visuels Les Artistes des Lacs. Un don de 500 $ a donc été octroyé pour ce projet d’exposition qui aura lieu en juillet prochain. Lors de la période de questions, M. Faucher, artiste peintre, a chaleureusement remercié les membres du Conseil pour ce don.

De nouveaux dossiers à suivre

Des projets tripartites, une iniquité relevée – M. Serge Grégoire, conseiller, a parlé, au début de la séance, des demandes de la Fédération québécoise des municipalités faites au gouvernement pour son budget 2019-2020. Son attention fut attirée par les projets tripartites subventionnés par les trois paliers d’instances fédéral, provincial et municipal. Ces projets concernent les installations sanitaires de résidences isolées. Sachant que les villes sont fortement subventionnées pour leurs réseaux d’aqueducs et d’égouts, il souligne l’iniquité de cette situation.

Le Fonds de la taxe sur l’essence – Le Conseil a déposé une résolution pour appuyer la Fédération québécoise des municipalités (FQM) dans sa démarche auprès du gouvernement fédéral pour lui demander de revoir sa position dans les catégories de projets qui étaient admissibles jusqu’en décembre dernier, au Fonds de la taxe sur l’essence, mais qui ont été retirés depuis. Cette décision sous-entend que le gouvernement ne reconnaît pas la compétence des Municipalités.

Informations diverses

Soccer 4-5 ans – Cet été, un renouveau pour la ligue de soccer, il sera possible d’y inscrire les enfants de 4 à 5 ans. Mme Hamé a invité les intéressés à appeler au service des Loisirs.

Appels d’offres et octroi de contrats – La Municipalité procédera à des appels d’offres pour le balayage et l’asphaltage de chemins, pour la fourniture de pierre concassée et de sable, pour le dynamitage, la pulvérisation d’asphalte et le rapiéçage de chaussée.

Aussi furent octroyés, pour les festivités de la Fête nationale qui se tiendront le dimanche 23 juin 2019, les contrats pour la tenue d’un spectacle musical à l’entreprise Guitare K.C. ainsi que pour l’animation à l’entreprise Animation Richard Lacroix.

Dans le cadre de la Semaine de l’action bénévole qui se déroulera du 7 au 13 avril, l’évènement Reconnaissance des bénévoles aura lieu à l’Hôtel et spa Mont-Gabriel le dimanche 7 avril.

Le rapport d’échantillonnage des eaux de surface, pour l’année 2018, est déposé au Conseil. On le retrouvera bientôt sur le site.

Imprimer