Accès au Quartier 50

Marguerite Blais, députée de Prévost et ministre responsable des Aînés et des Proches Aidants, a livré un témoignage animé sur son engagement politique, elle qui a joué le rôle de proche aidante auprès de son mari maintenant décédé et défend les intérêts des aînés depuis longtemps. –photo : Emilie Corbeil

Émilie Corbeil

Journaliste stagiaire chez Journal des citoyens

Les derniers articles par Émilie Corbeil (tout voir)

Baisse de coût au Quartier 50+

Émilie Corbeil – Le Salon des aînés de Saint-Jérôme, qui aura lieu le 21 septembre prochain, a tenu sa cérémonie d’ouverture le 29 août dernier, en compagnie de Louise Deschâtelets et de Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants. Plusieurs élus de la région étaient également de la partie afin d’annoncer aux aînés que le prix de l’abonnement annuel au Quartier 50+ sera réduit à 100 $ pour les résidents des municipalités de Sainte-Sophie, de Saint-Hippolyte et de Prévost, ceci faisant suite à une entente prise avec la municipalité de Saint-Jérôme.

L’offre de services du Quartier 50+

Le Quartier 50+ de Saint-Jérôme offre toute une gamme d’activités aux personnes de 50 ans et plus : Activités sportives, sociales et artistiques, cours de chant choral, d’informatique et bien davantage. On y compte environ 2500 abonnés, dont 500 ne sont pas résidents de la Ville. Or, les frais d’abonnement annuels pour les non-résidents ont bondi le 1er janvier 2019, passant de 100 $ à 460 $. Considérant que de nombreux retraités doivent vivre avec des revenus modestes, cette hausse aura eu pour effet d’en décourager plusieurs, ajoutant à la problématique d’isolement.

Une annonce du maire de Saint-Jérôme

Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, a annoncé au public que, suite à une participation financière du CISSS des Laurentides à hauteur de 50 000 $, ainsi que d’ententes particulières prises avec les municipalités de Sainte-Sophie, Saint-Hippolyte et Prévost, les frais d’adhésion seront ramenés à 100 $ annuellement pour les résidents de ces dernières municipalités. Mentionnons que pour les résidents de Saint-Jérôme, les frais d’adhésion ne sont que de 25 $ par année. Monsieur Maher a par ailleurs invité toutes les autres municipalités à proximité à participer à l’entente afin d’offrir un tarif plus avantageux à leurs résidents.

Un salon des aînés qui promet

Le Quartier 50+ organise cette année sa troisième édition du Salon des aînés et y accueillera sa plus grande concentration d’exposants depuis la première édition qui a eu lieu en 2017. Il s’agira d’une formidable occasion pour les aînés de la région de prendre connaissance de tous les services qui leur sont accessibles. Cinq conférenciers animeront également la journée : Denise Bombardier, le Dr Judée Poirier, Louise Deschâtelets, Olivier Bernard alias le Pharmachien et Louise Portal.

Plusieurs centaines de personnes étaient présentes lors de la cérémonie d’ouverture, laissant entrevoir une grande affluence au Salon lui-même.

La force de l’âge

Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme, a tenu à souligner que les aînés sont une force vive tant au niveau économique qu’aux niveaux social et démographique. Ils sont souvent très impliqués et présents dans leur communauté. Il leur appartient donc de définir leur propre futur. À Saint-Jérôme, environ 25 % de la population a 65 ans et plus.

Monsieur Jean-François Foisy, président-directeur général du CISSS des Laurentides, a fièrement souligné que la participation de son organisme faisait référence à sa mission de promotion de saines habitudes de vie. Par ailleurs, il a souhaité insister sur le fait que, pour la première fois dans sa carrière, il constate un réinvestissement du gouvernement, faisant suite à des décennies de compressions. C’est ce réinvestissement qui a permis au CISSS de participer financièrement au Quartier 50+.

Imprimer