AGA de l’ABVLacs

Photo Jacinthe Laliberté : Il était possible de prendre connaissance des résultats des tests d'eau de chaque lac, qui plus est, de chacun des bassins versants.

Les tests d’eau, une priorité

Jacinthe LalibertéLe samedi 9 juin, plus d’une soixantaine de personnes ont assisté à l’assemblée annuelle de l’ABVLACS (Agence des bassins versants de Sainte-Anne-des-Lacs).

Le président M. Dalzell ouvre la rencontre en mettant le concept des bassins versants bien en évidence, s’y référant tout au cours de l’assemblée.

Celui-ci mentionne que l’ABVLACS travaille avec différents partenaires comme Héritage Plein-Air du Nord (HEPAN), Éco-Corridors Laurentiens, ABRINORD, ainsi que le CRE Laurentides et développe, aussi, des liens avec les différentes instances municipale et provinciale au niveau du soutien financier pour des projets pilotes qui sont, pour quelques-uns, chapeautés par le CRE Laurentides.

Une subvention de la MRC des Pays-d’en-Haut a d’ailleurs permis l’embauche de l’agente de liaison, Mme Josianne Dion. Celle-ci formera et supervisera des bénévoles, durant l’été, pour la détection et le suivi des plantes aquatiques exotiques envahissantes (PAEE) ainsi que pour la mise à jour des carnets de santé des lacs. M. Dalzell énonce une problématique importante, le recrutement. Il fait état d’une diminution du nombre de membres et de la difficulté à trouver des chefs de lacs pour la relève. Le conseil d’administration trouve preneur plus facilement cette année. Mme Andrée Cousineau et M. Chartrand viennent rejoindre Mme Rivard comme nouveaux membres administratifs.

Les tests d’eau, une priorité

La principale activité prévue au plan d’action de l’ABVLACS est la prise des tests d’eau du RSVL. M. Dalzell et plusieurs personnes du public questionnent la fréquence de ces tests. Pour l’instant, l’agence bénéficie du programme de base du RSVL qui se définit comme suit : la prise des tests de transparence annuellement pour tous les lacs et celle des tests d’eau aux 4 ans sauf considérations particulières. Mme Catherine Rivard, du conseil d’administration, propose d’élaborer un calendrier en collaboration avec le service de l’Environnement.

Rapport du plan d’action 2018

En 2018, le programme du RSVL est reconduit pour 19 lacs; le suivi du périphyton pour les lacs Marois, Ouimet et Parent en sera à sa troisième année et la mise à jour des carnets de santé des lacs sera faite.

L’ABVLACS se veut un transmetteur de l’information. Elle le fait sur leur site internet et par des dépliants distribués lors des journées d’évènements municipaux. Mme Jeannie Kavanagh, vice-présidente, précisé, d’ailleurs, que leur site web et l’infolettre de la Municipalité sont les principaux vecteurs de prévention et d’éducation.

La présentation de la conférence « l’Installation septique : comme outil de conservation » de M. Christian Corbeil, président du Groupe Hémisphères, a permis de mieux comprendre la nécessité de faire un suivi fréquent de la fosse septique.

En conclusion, l’ABVLACS poursuit, encore cette année, la mission qu’elle s’est donnée qui est de travailler à la préservation et l’amélioration de la qualité de l’eau dans la municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs

Imprimer