Tisser des liens

Un atelier très interactif où les enfants ont pu inventer une histoire des plus palpitantes. – photo Jacinthe Laliberté
Jacinthe Laliberté
Jacinthe Laliberté

Les derniers articles par Jacinthe Laliberté (tout voir)

Et bâtir des ponts

Jacinthe Laliberté« La rencontre, Tisser des liens, bâtir des ponts », un thème bien à propos pour cet événement qu’ont été les Journées de la Culture qui se sont déroulées les 27, 28 et 29 septembre derniers dans les dix municipalités de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Passionnés d’art ou de culture, il y en avait pour tous les goûts et tous les styles. D’ailleurs, cette année, la 23e édition des Journées de la Culture se voulait une rencontre sous toutes ses formes. Peu importe l’activité, les citoyens pouvaient rencontrer les artistes locaux, bénéficier de leurs talents et savourer les moments passés en leur compagnie pour en ressortir encore plus investis, en résumé, faire sienne cette culture.

« Par votre participation, vous faites rayonner nos artistes et notre culture » de mentionner Mme Monique Monette Laroche, présidente du comité culturel de la MRC des Pays-d’en-Haut et mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs dans Le mot de la Présidente de la brochure des Journées de la Culture de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Les activités à Sainte-Anne-des-Lacs

Pour le lancement de l’événement, le « 5 à 7 vins et fromages » a été l’occasion rêvée pour une centaine de citoyens de venir admirer les œuvres des artistes annelacois dans le cadre d’une exposition en arts visuels. Ce vernissage a eu lieu au Centre communautaire de Sainte-Anne-des-Lacs et s’est, aussi, poursuivi tout au long de la journée du samedi.

La rencontre avec ces treize artistes a permis aux visiteurs de se tremper dans la diversité artistique. Pour l’un, portraitiste ou pour l’autre, sculpteure, l’origine du thème, l’imaginaire ou encore la symbiose qui s’est créée au fil de l’évolution du travail ne sont que le reflet, la résultante de cette définition qu’est l’artiste.

Lors de cette exposition, les visiteurs étaient invités, dans le cadre du concours « Le choix du public », à voter pour leur œuvre « coup de cœur ». La Municipalité a alloué un montant de 1 000 $ pour l’achat de l’œuvre qui avait recueilli le plus de votes dans le but de mettre en valeur le travail des artistes locaux. Cet encouragement est un prélude à une Politique d’acquisition d’œuvres d’art que le Conseil municipal a mis de l’avant lors d’une séance du Conseil.

La toile Petite gare au matin de Philippe Faucher, artiste peintre, fut le choix du public. Elle sera conservée dans l’un des édifices de la Municipalité.

Comme deuxième activité, l’atelier pour enfants intitulé « D’un tableau à l’autre, toute une histoire » fut présenté à la bibliothèque où l’auteure Roxane Turcotte a imaginé une histoire à partir de différents tableaux.

Finalement, la conférence de Mme Sylvie Cousineau sur Le chemin de Compostelle à partir de Porto, qui s’est déroulée, elle aussi, à la bibliothèque, a été un franc succès. En effet, 25 personnes ont assisté à cette conférence. Selon la bibliothécaire, Valérie Lépine, les personnes qui ont assisté à cette conférence, menée de main de maitre par

Mme Cousineau, en sont ressorties heureuses ayant eu un aperçu complet de ce que représente cette marche de plus de 100 km.

En conclusion, le service des Loisirs de Sainte-Anne-des-Lacs a su offrir un programme des plus diversifiés qui a permis de sensibiliser la population à l’importance des arts et de la culture.

Imprimer