Les échos du Conseil municipal de Prévost

Yvon Blondin

Compte-rendu de la réunion tenue le 9 décembre 2019 à 19 h 30.

Nous avons eu droit, avant la séance régulière, à la présentation du budget 2020. Il se situait en 2019 à 17 832 000 $ et il passera en 2020 à 18 405 000 $. Le taux de taxation de 0,71¢ du 100 $ à 0,74¢, une augmentation de 3,21 %. Monsieur le maire donna pour exemple une propriété d’une valeur de 274 000 $ qui est la moyenne à Prévost et dont cette dernière subira une hausse de 82 $ pour l’année prochaine. Soulignons des postes qui réclament une part importante dans l’assiette budgétaire :

–             la MRC Rivière-du-Nord : 726 000 $, une augmentation de 194 000 $

–             l’aréna inter municipal : 428 000 $, une hausse de 69 000 $

–             la Sûreté du Québec : 2 036 000 $, un ajout de 76 000 $.

Monsieur le maire souligne que 92 % des taxes perçues proviennent d’unités résidentielles et que le 8 % restant des bâtisses commerciales.

Un autre sujet qui occupa beaucoup de temps et d’émotions, soit la désaffection temporaire ou permanente du presbytère qui est attenant à l’église située au 994, rue Principale et qui est la propriété de la Ville depuis 2007. Selon le maire, s’appuyant sur un test d’air ambiant effectué cet été, les normes de salubrité ne seraient pas respectées et ajouté à cela, plusieurs milliers de dollars sont requis pour la mise à niveau de certains éléments. De l’autre côté de l’arène, un groupe de citoyens tiennent mordicus au côté patrimonial de la bâtisse dont le fini de briques rouges se marie avec celui de l’église. La fabrique Saint-François-Xavier (église catholique) céda l’ensemble à la ville de Prévost en se réservant un droit d’usage pour 100 ans, et c’est pour ces raisons que notre Ville a offert de relocaliser temporairement le groupe dans un autre local. Là où le bât blesse, c’est que des plans ont circulé identifiant une future citerne d’eau qui servirait pour les pompiers en cas d’incendie majeure et qui est située à l’endroit même du presbytère. C’est pour ces raisons que ces citoyens ont manifesté une vive inquiétude face à cette possibilité. Le mot de la fin est revenu à monsieur Claude Charbonneau, maire de Prévost de 2000 à 2009 qui a fait l’analogie avec la gare de Prévost qui était selon lui autrement plus affectée par toutes sortes de problèmes et qui, avec de la volonté, est devenue la fierté de notre Ville.

Gestion règlementaire

Un avis de motion a été déposé décrétant des dépenses pour des travaux de réhabilitation sur une partie des rues Principale, du Nord, Ross, Guénette, Filiatrault et Levasseur; la Ville recevra une subvention de l’ordre de 3 294 000 $ et le fonds général contribuera pour 751 000 $.

Gestion des contrats

L’application Voilà ! qui servait à communiquer avec notre Ville vit ses derniers jours. Monsieur le maire invite les citoyens à consulter le site internet de la Ville pour toute urgence ou information : ville.prevost.qc.ca.

Le contrat d’assurance générale pour notre Ville est de 136 318 $ couvrant l’année 2020. La Firme Larin & Larin s’occupera de l’entretien de nos luminaires pour 2020 au coût de 36 311 $.

Questions du public

Monsieur Beauséjour – sa question est entrée par le site WEB et il désirait savoir quelles étaient les heures d’ouverture de notre écocentre.

Monsieur le maire nous expliqua que trois écocentres sont à notre disponibilité soit celui de Prévost, celui de Saint-Hippolyte et celui de Saint-Jérôme; toutefois monsieur Germain a été dans l’impossibilité de nous fournir les heures d’ouverture, celles-ci n’étant pas encore établies.

Imprimer