Échos du conseil municipal de Prévost

Séance ordinaire du Conseil municipal tenu le 14 avril 2020

Yvon Blondin – Compte tenu que la réunion du conseil municipal de Prévost s’est tenue le 14 avril 2020 à 19 h 30, le compte-rendu de ce Conseil sera publié en début de semaine du 21 avril. 

Compte rendu de la réunion du conseil municipal de Prévost, tenue le 24 avril 2020 à 7h30. Première séance virtuelle pour le conseil de ville de Prévost, le système était à point : une très belle expérience.

Monsieur le maire répondit à monsieur Jean Millette sur la quantité de citoyens habiles à voter requis et pouvant demander la tenue d’un référendum qui s’opposerait au règlement 780 (le Pôle du savoir); le nombre est de 1050. 

La MRC dispose d‘une enveloppe budgétaire d’urgence de 1 463 293$ pour venir en aide aux petites et moyennes entreprises qui auraient des problèmes financiers causés par la Covid19. Certaines exigences devront être remplies pour se qualifier. 

Le projet coude à coude appuyé par le REGAP (regroupement des gens d’affaires de Prévost) a vu le jour; formé de plusieurs commerçants œuvrant dans le domaine de l’alimentation, celui-ci vous permettra de commander en ligne et le tout sera livré chez vous. La ville de Prévost a injecté une aide financière de 10 000$ pour aider au démarrage ainsi que le prêt d’une automobile appartenant à notre ville :  tapez coude à coude.org

La coupe de gazon sur les terrains de la ville a été octroyée à la compagnie Gazon Paysagement RB pour la somme de 59 067$, taxe incluse. Monsieur Emmanuel Monette propriétaire de ALM a manifesté son indignation pour ne pas avoir été invité par la ville à l’appel d’offres.  Monsieur le maire soutient que le processus a été respecté.  

Prévost a fait l’acquisition d’une parcelle de terrain située entre la rue Felix Leclerc et la ferme La Chanterelle; ce lot semblable à un sentier est qualifié d’acquisition stratégique par le maire.

Le groupe conseil SCT a été mandaté pour assistance technique.  Des travaux d’asphaltage réalisés au lac Écho il y a à peine un an subiraient déjà une dégradation avancée. La Ville désire sévir envers l’entrepreneur : une enveloppe budgétaire de 15 000$ a été votée à cette fin.

Imprimer