La musique selon Christiane Locas

Madame Locas - Journal des citoyensJuillet 2004 – À la fin du spectacle, les élèves finissants recevaient leur diplôme. L’enseignante de musique Christianne Locas en a profité pour les remercier de leur belle performance au cours du spectacle.
Salle de Nouvelles
Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Il n’y avait pas la belle et la sotte musique, il y avait la musique

Christiane Locas nous a laissé tout un héritage avant de nous quitter le 1er février dernier. Elle a inspiré des centaines de jeunes qui sont passés par l’école Val-des-Monts.

Elle s’est entourée de musiciens et de partenaire pour faire de leur passage à l’école un événement qui pour quelques chanceux a duré tout leur primaire. Elle a instillé le désir de participer, sinon à la musique, au chant, au théâtre, à l’éclairage, aux décors et tout ce qui tourne autour de l’expression de la culture. Elle a été l’incarnation des arts de la scène pour une génération d’étudiants qui sont passés par Val-des-Monts.

Elle a démontré que la musique était un langage et que sa pratique, qui peut être exigeante, procure aussi un sentiment de satisfaction exceptionnel et d’accomplissement. Elle rappelle que la musique a fait autant pour la civilisation que l’écriture. Découvrir les grands musiciens, mais aussi découvrir un instrument de musique, sa sonorité, le rythme, lire la musique et aussi découvrir les jeux et subtilités des compositeurs. Pour Christiane, il n’y avait pas la belle et la sotte musique, il y avait la musique, celle qu’on écoute et qu’on peut jouer, pour peu qu’on aime son instrument et qu’on pratique assidûment, comme quelque chose qu’on aime. 

Merci, Christiane, d’avoir permis à mes enfants de découvrir et pratiquer cet art. – Michel Fortier

❉❉❉

Ce fut un réel privilège d’avoir croisé son chemin

Lorsque je repense à mon passage à l’école Val-des-Monts, les cours de musique font vraiment partie des bons souvenirs. Entrer dans son local baigné dans la lumière, entouré d’instruments de musique, afin de découvrir la culture musicale; préparer les spectacles de musiques, de chants et de danses. 

Durant les six années du primaire, les moments passés dans ce local étaient synonymes de découverte et d’apprentissage dans le plaisir. Elle avait le don d’intéresser et de partager ses connaissances.

Je lui serai toujours reconnaissante de m’avoir permis ce contact privilégié avec le monde de la musique, et surtout de l’avoir fait à toute une génération d’enfants.

Merci, Christiane, ce fut un réel privilège d’avoir croisé ton chemin. – Roxane Fortier

❉❉❉

Femme de cœur et de passions artistiques

Le monde des arts dans les Laurentides a perdu une femme de cœur. En effet, le 1er février dernier Christiane Locas nous a quittés. J’ai eu l’occasion de travailler avec ce professeur de musique pendant la période de 1985 à 1995 à l’école Val-des-Monts à titre de directeur.

Durant toutes ces années, elle a transmis à des milliers d’enfants ce goût de la musique et du chant. Elle répondait présente en tout temps, son local de musique était occupé durant les récréations, le midi et même après l’école.

Chaque fin d’année, elle concoctait un spectacle en collaboration avec toute l’équipe-école. Chris-tiane rédigeait un scénario et fabriquait des décors avec les étudiants, les enseignants et des parents bénévoles. Ces soirs-là, tous avaient un rôle à jouer, elle réussissait à tisser des liens très étroits entre le personnel de l’école, les élèves et la communauté prévostoise. Ces spectacles de fin d’année furent si populaires qu’on a dû les produire à l’auditorium de la polyvalente de Saint-Jérôme.

De plus, elle a réussi à l’aide de parents bénévoles à convaincre la direction de créer à l’intérieur des murs de l’école une Académie musicale. Un projet avant-gardiste qui fut accepté après discussions avec le conseil d’établissement de l’époque et l’autorisation de la commission scolaire.

Celui-ci a su ajouter des lettres de noblesse à l’école, un sentiment d’appartenance enrichi grâce à son travail acharné et celui des excellents professeurs qu’elle recrutait. Que dire des spectacles grandioses qu’elle organisait pour des campagnes de financement qui permettaient d’acquérir des instruments de musiques, l’entretien du matériel et enfin offrir des cours à des prix compétitifs.

Christiane, tu as gravé la musique et le chant dans le cœur de plusieurs générations d’enfants et d’adultes. Merci d’avoir été présente sur nos routes, et la mienne en particulier. Même à la retraite, tu as continué à transmettre de façon généreuse tes passions artistiques.

Pour le moment, la COVID-19 nous empêche de témoigner davantage toute notre reconnaissance et notre affection. Sache que le moment venu, nous serons là pour témoigner de tout le bonheur que tu as semé tout au long de ton parcours terrestre.

Je suis persuadé que là-haut tous sauront apprécier ta compagnie.

Je me joins à toutes les équipes-écoles que tu as côtoyées, Christiane, pour souhaiter nos sincères condoléances à ta famille et amis proches.

Sincèrement – Jean-Pierre Joubert

❉❉❉

Merci madame Locas

Nous étions vos élèves à l’école Val-des-Monts

Merci pour votre enseignement musical renouvelé année après année,

Merci de nous avoir sensibilisés aux pas de danse des chorégraphies et aux mélodies des chansons de nos spectacles, et de nous avoir transmis le plaisir de les présenter.

Merci pour nos joyeuses découvertes dans nos différents rôles des pièces de théâtre, 

Merci pour votre encouragement constant à croire en notre talent, avec confiance,

Merci de nous avoir démontré l’importance de travaille tous ensemble dans un projet commun, 

Merci de nous avoir fait ressentir fréquemment le sentiment de réussite après notre travail assidu.

Nous-mêmes en grandissant, nous réalisons que vous étiez plus qu’une enseignante en musique. 

Merci de nous avoir influencés d’une très belle façon dans notre vie. 

Votre décès, le 1er février 2021, nous attriste mais sachez que nous garderons un beau souvenir de notre chemin parcouru ensemble. 

Merci beaucoup, Madame Locas.

Véronique, Jade, Alexandre, Roxane, Gabriel, Charles, Ariane, Laurence, Jérémie, Lucas, Simon, Vincent, Maude, Clara… se souviennent

Imprimer