Festival de la BD

Festival de la BD, journal des citoyens
Salle de Nouvelles
Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Une 9e édition couverte de succès

Noa Garcia-Ahmad noaga@journaldescitoyens.ca Pour sa 9e édition, le Festival de la BD de Prévost a invité une trentaine de bédéistes à participer à une vingtaine d’activités et à rencontrer les fanatiques de BD durant la fin de semaine 13, 14 et 15 août dernier. En plus des nombreuses activités présentées en plein air à l’école Champ-Fleuri, le Festival a également prévu une foule d’activités virtuelles sur son site internet.

Le Festival de la BD a présenté cette année une édition en plein air accompagné de certaines activités en virtuelle, dont des live sur Facebook et sur YouTube. On peut d’ailleurs encore retrouver deux vidéos sur la chaîne YouTube du Festival, une sur les étapes de création d’une bande dessinée présentée par Olivier Carpentier et l’autre sur la bande dessinée Le Convoyeur, qui raconte un récit postapocalyptique, présentée par son auteur, Tristan Roulot. 

Toujours dans la partie virtuelle, l’équipe du Festival a également préparé plusieurs jeux en ligne, dont un quizz, du coloriage, un casse-tête, un jeu de « Cherche et trouve » ainsi qu’un jeu préparé spécialement pour le Festival, Prévost 2064, par Alex A., auteur de la populaire série L’Agent Jeanet de plusieurs autres œuvres. 

La programmation en présentiel du Festival a été lancée le vendredi 13 août en soirée au marché aux puces, alors que Monsieur Guillaume, de son vrai nom Guillaume Boyer Robert, a raconté une série de BD pour les plus jeunes. La soirée s’est poursuivi avec la présentation en avant-première du documentaire Derrière les bulles de Julie Corbeil sur la bande dessinée au Québec, ainsi que du film Raya et le dernier Dragon, le tout en formule Ciné-Parc. 

Le cœur de la programmation du Festival s’est toutefois déroulé du samedi 14 août au dimanche 15 août, à l’école Champ-Fleuri sur la scène Desjardins – Caisse de la Rivière-du-Nord et dans l’espace Les Arts Gourmets. Pendant la fin de semaine, c’est 35 bédéistes qui ont présenté plus d’une vingtaine d’activités, tels que des conférences, des combats de personnages, des ateliers variés, une table ronde et des dessins en direct sur le site. Le samedi 14 août, on a notamment pu assister à des dessins en direct de Jeik Dion, auteur de la bande dessinée La Grande Illusion, et de Boum, principalement connu pour sa bande dessinée Boumeries. Sur la scène Desjardins, les artistes Saturnome et Phil Poulin ainsi que Alex S. Girard et Julien Dallaire Charest ont pris part à des combats de personnage durant les très populaires animations « Les sans dessins ». La conférence de Denis Rodier fut également très appréciée du public. Au Musée d’art contemporain, les plus curieux ont également eu la chance de participer à un atelier de création de boucliers de superhéros. Le dimanche 15 août, les activités de dessin en direct et de combat de personnage se sont poursuivies, mais on a aussi pu assister à une activité d’Impro BD avec les bédéistes Éric Paladeau, Frédéric Antoine, Yves Bourgelas et Jocelyn Jalette, ainsi qu’à une foule d’autres activités. 

Le Festival représentait une occasion en or pour les fanatiques de BD et pour les bédéistes, qui retrouvaient finalement leur public après un an de pandémie qui a mis sur pause tous les salons du livre. Le Festival de la BD de Prévost est d’ailleurs le premier a avoir organisé une programmation en présentiel depuis le début de la pandémie. Durant toute la tenue du Festival, les lecteurs de BD ont pu rencontrer et discuter avec leurs auteurs préférés, sans être pressé par de longues files d’attente comme l’on peut retrouver dans des salons de livre de la métropole montréalaise. Avec ces nombreuses activités en plein air, la neuvième édition du Festival a permis aux jeunes et aux moins jeunes de reconnecter avec le monde de la bande dessinée, comme le souligne Cynthia Desruisseaux, responsable culturelle de la Ville de Prévost : « Il était important pour nous de revenir avec un événement avec public cette année, car la proximité avec le public est ce qui nous démarque et qui nous rend unique ! »

Photos-reportage

La BD qui rassemble

Carole Bouchard – À l’extérieur de l’école du Champ- Fleuri, les 14 et 15 août dernier, un public de tous âges était présent pour rencontrer leurs auteurs, scénaristes, illustrateurs et bédéistes préférés; participer à des ateliers de création et assister à des duels de tous genres. 

Le choix, cette année, de tenir cet évènement en plein-air a permis aux participants et exposants d’enlever le masque tant porter ces derniers mois. Quelle belle liberté de pouvoir échanger des sourires et converser sans celui-ci ! Un soleil présent mais sans extrême chaleur a aussi été apprécié, les tables des exposants étant bien placées à l’ombre.

Forg (Richard Forgues), illustrateur – Photo: Michel Fortier
Ces jeunes participent à un atelier dirigé par Forg (Richard Forgues) afin de produire un dessin animé – Photo : Carole Bouchard
C’est avec plaisir et facilité que Freg, scénariste et illustrateur, répond aux questions des jeunes – Photo : Michel Fortier
Dominique Pelletier, auteur et illustrateur accueille un groupe d’enfants qui doivent trouver les réponses d’un quiz chez les bédéistes – Photo : Michel Fortier
VoRo, auteur et illustrateur, s’entretient avec un admirateur de sa bande dessinée «L’espion de trop» réalisé sur un scénario de Frédéric Antoine – Photo : Michel Fortier
Les deux bédéistes Yves Bourgelas et Jocelyn Jalette au Festival de la BD animé par Guillaume Boyer-Robert – Photo : Michel Fortier
Le scénariste et illustrateurTristan Demers prend le temps de présenter un résumé de ses BD à son jeune admirateur – Photo : Carole Bouchard
Cette année, le festival a eu lieu à l’extérieur de l’école Champ-Fleuri – Photo : Carole Bouchard
En conférence, Denis Rodier, scénariste et illustrateur, a expliqué tout le travail fait afin de produire le roman graphique «Bombe», un album de 450 pages qui relate la création de l’arme atomique – Photo : Carole Bouchard
Cette jeune semble hésiter entre la série Biodôme et Jimmy Tornado de Frédéric Antoine, scénariste – Photo : Carole Bouchard
L’auteur et illustrateur Rig est heureux de présenter sa bande dessinée à son jeune public – Photo : Carole Bouchard.
Imprimer