Articles by Émilie Corbeil

Budget 2022 à Piedmont

Les faits saillants Émilie Corbeil  – Le 20 décembre dernier, le Conseil de Piedmont présentait son budget d’opérations pour l’année 2022. Le Journal en présente les faits saillants. La présentation complète du budget est par ailleurs accessible sur le site Web de la Municipalité de Piedmont. Compte de taxes résidentielles Il est à noter que, à la suite du nouveau rôle d’évaluation, la valeur des propriétés a fait un bond important. Ainsi, la valeur moyenne d’une maison unifamiliale sur le territoire est passée de 344 500 $ à 372 000 $, pour une augmentation moyenne du rôle de 8 %. Afin de mitiger l’effet de cette hausse sur les comptes de taxes, le taux de taxation a été ajusté, passant de 0,565 $ par 100 $ d’évaluation en 2021 à 0,5357 $ par 100 $ d’évaluation en 2022. Pour l’unifamiliale moyenne, considérant la nouvelle valeur au rôle, le compte de taxes enregistrera donc une augmentation de 99 $, soit 4 %. Notons que l’augmentation est en deçà de la hausse de l’indice du prix à la consommation pour les 12 derniers mois, qui s’établit à 5,1 %. Pour les résidences bénéficiant de l’égout sanitaire, une taxe supplémentaire de 55 $ sera appliquée au compte, ce qui en portera l’augmentation à 154 $, soit 5,5 %. Le…


Politique fédérale

Marie-Hélène Gaudreau résume la session parlementaire Émilie Corbeil  – Marie-Hélène Gaudreau, députée de Laurentides-Labelle et présidente du caucus du Bloc Québécois, s’est entretenue avec le Journal afin de résumer la dernière session parlementaire, écourtée par le processus électoral et parsemée de préoccupations qui peinent à trouver réponse. Dossiers réglés ! Le seul dossier vraiment réglé au cours de cette session parlementaire fut celui des thérapies de conversion. Ces thérapies, qui visent à changer l’orientation sexuelle d’une personne, ne sont fondées sur aucune donnée scientifique probante et ont des effets néfastes, surtout lorsqu’elles sont pratiquées chez des mineurs. Malgré les craintes au Bloc, plusieurs députés conservateurs ont voté en faveur du projet de loi visant à les interdire. La sanction royale a par ailleurs été obtenue. Madame Gaudreau a tenu à souligner l’efficacité du processus et se dit fière de voir cette interdiction en vigueur. Les députés du Bloc ont également interpellé madame Freeland, vice-première ministre, au sujet des impacts de la PCU sur le supplément du revenu garanti. Plusieurs aînés subissent des pénalités injustes à ce sujet et le gouvernement libéral s’est alors commis à effectuer des ajustements à partir du mois de mai prochain. Transferts en santé Pour madame Gaudreau, ce fut…


Immeubles de la MRC des Pays-d’en-Haut

Sainte-Adèle hausse les taxes de 67 % Émilie Corbeil – Le 17 janvier dernier, la Ville de Sainte-Adèle adoptait un budget imposant une importante hausse du taux de taxation pour tous les bâtiments de la MRC situés sur son territoire, incluant le Centre sportif actuellement en construction. Le siège social de la MRC lui-même, ainsi que le bureau d’information touristique, sont également visés par l’augmentation des taxes. Il semblerait effectivement qu’une majoration de 67 % du taux soit imposée sur les bâtiments appartenant à la MRC implantés sur le territoire de Sainte-Adèle. La directrice générale de la MRC, Jackline Williams, attend des informations de la direction de la ville de Sainte-Adèle afin de préciser l’impact que cela aura, notamment sur le centre sportif. À l’annonce de cette mesure, le préfet contenait mal sa frustration, soulignant que les maires et mairesses des villes et municipalités qui participent au projet de centre sportif ont été scandalisés d’apprendre cette décision, d’autant plus que la Ville de Sainte-Adèle profitera largement des bénéfices d’avoir sur son territoire un équipement de cette ampleur. Monsieur Genest promet que le conseil de la MRC verra à défendre les intérêts de tous les citoyens dans ce dossier. Rappelons que sur les 10…


Le Centre sportif bientôt ouvert

Un tour d’horizon avec le préfet André Genest Émilie Corbeil – Le 21 décembre dernier, la MRC des Pays-d’en-Haut annonçait avoir octroyé le contrat d’opération du centre sportif en construction à l’entreprise Vivaction à la suite d’un deuxième appel d’offres. Un pas de plus vers l’ouverture de ce centre, attendu depuis de nombreuses années. Le Journal a fait un tour d’horizon avec André Genest, préfet de la MRC. Une programmation à venir sous peu L’octroi récent du contrat d’opération permettra d’avancer dans le dossier de la programmation du centre sportif, qui demeure à paraître. Ce contrat couvre l’opération générale du centre et inclut le volet aquatique, le volet aréna ainsi que le terrain synthétique de football et de soccer à partir de 2023. Ainsi, les horaires et les activités et cours qui seront offerts ne sont pas encore connus, mais il s’agit de la prochaine phase essentielle dans la réalisation du projet. L’entreprise Vivaction gèrera le Centre pour au moins trois ans, le contrat incluant une option de renouvellement de deux années supplémentaires. Il est également à noter que la MRC a procédé à l’embauche de deux employés qui seront dédiés au Centre, soit un directeur adjoint au développement récréatif, chargé…


Mise à jour COVID

Situation pandémique dans la région Émilie Corbeil – Le mardi 11 janvier dernier, le CISSS des Laurentides tenait une conférence de presse afin de faire une mise à jour sur la situation pandémique dans la région. Malgré une augmentation des hospitalisations et des opérations de délestages, certaines informations portent à penser que la vaccination a porté ses fruits, même face à un variant pour lequel aucun vaccin spécifique n’existe à ce jour.   Plusieurs lits occupés par des patients COVID-19  Le 11 janvier, 219 lits en hospitalisation régulière étaient occupés par des patients testés positifs à la COVID-19, en plus de 18 lits de soins intensifs. Madame Rosemonde Landry, PDG du CISSS, a d’entrée de jeu souligné que la situation est très exigeante pour les équipes. Environ 700 employés étaient absents pour des raisons liées à la COVID-19. Elle a donc souligné les efforts des employés au front, tout comme ceux de la population qui, même après 22 mois, respecte les mesures sanitaires en place afin de participer à la lutte contre le virus.   Tous les établissements du CISSS en sont à un délestage de niveau 4, c’est-à-dire que des chirurgies et des traitements non urgents risquent d’être retardés. Il s’agit du…


Échos du conseil de ville de Piedmont

Émilie Corbeil – Assemblée régulière du 10 janvier 2022  La mairesse Nathalie Rochon annonce d’emblée que de nouvelles mesures ont été prises afin de protéger les citoyens et les employés municipaux face à la COVID-19. L’hôtel de Ville demeure ouvert mais sera temporairement fermé entre 12 h et 13 h, et plusieurs employés sont en télétravail. On suggère aux citoyens de prendre rendez-vous avant de s’y présenter et on avise qu’une seule personne sera admise à la fois. Redevances pour les matières résiduelles La Municipalité recevra pour chaque citoyen sur son territoire, une redevance de 12,19$ en provenance du gouvernement provincial afin de récompenser sa performance dans la réduction des rebuts ultimes voués à l’enfouissement. Les Piedmontais génèrent en moyenne 347 kg de rebuts par année, alors que la moyenne québécoise s’élève à 474 kg. Depuis plusieurs années, Piedmont se démarque en ce domaine et la mairesse a tenu à féliciter la population pour son engagement dans ce dossier. Population En 2021, la population de Piedmont a cru de 126 personnes, pour s’établir à 3456 habitants, soit une hausse de 3,7 %. Cette augmentation se reflète dans l’augmentation de la quote-part qui sera due à la MRC. Règlements L’avis de motion 853-22 a été…


Un coucou du Père Noël

Pour les enfants de Piedmont Émilie Corbeil – Le 12 décembre, les enfants de Piedmont ont été gracieusement invités par la Municipalité à passer de beaux moments aux Glissades des Pays-d’en-Haut. Sous le soleil, ils ont profité d’un chocolat chaud agrémenté de guimauves et ont reçu la visite du Père Noël, venu leur faire un coucou en hélicoptère.  – Photos : Émilie Corbeil


Prix Jalon de la mobilité

Le TAC RDN remporte le 2e prix Émilie Corbeil emilie.corbeil@journaldescitoyens – À peine quatre mois après la mise en service du nouveau modèle de Transport adapté et collectif Rivière du Nord (TAC RDN), la MRC de la Rivière-du-Nord se voyait décerner le deuxième prix dans la catégorie mobilité collective au gala Jalon de la mobilité édition 2021, qui s’est tenu le 2 novembre dernier. Ce projet, c’est le « bébé » du maire de Prévost, Paul Germain, qui y a travaillé d’arrache-pied sur plusieurs années. Le Journal s’est entretenu avec lui au sujet de cette belle réussite qui, déjà, montre qu’un accès facile au transport en commun est un facteur déterminant dans l’adhésion de population à ce mode de transport à la fois écologique et économique. Une grande fierté D’entrée de jeu, monsieur Germain souligne sa fierté de voir l’initiative récompenser aussitôt après sa mise en opération. Aussi, il ne le voit pas que comme un simple gala, mais aussi comme une source de reconnaissance et de motivation importante pour tous les acteurs du milieu.  Et cette fierté ne s’arrête pas à un prix : depuis que le service est mis à la disposition de la population. En juillet dernier, le nombre de transports effectués a déjà doublé….


Pesticides

La règlementation est-elle efficace ? Émilie Corbeil emilie.corbeil@journaldescitoyens – Si le glyphosate et les néonicotinoïdes sont bien connus du grand public, plusieurs molécules utilisées au Québec demeurent dans l’ombre. C’est le cas de l’atrazine, un herbicide et du chlorpyrifos, un insecticide. Ces deux produits sont désormais, comme les néonicotinoïdes, contrôlés par règlement. Avant d’en faire usage, un agriculteur doit impérativement avoir une prescription de la part d’un agronome, et ce depuis le 8 mars 2018, pour l’atrazine; et le 1er avril 2019, pour le chlorpyrifos. Un succès instantané Depuis le 8 mars 2018, les agriculteurs doivent obtenir une prescription, de la part d’un agronome, pour faire usage de l’atrazine. Les agronomes qui émettent de telles prescriptions doivent par ailleurs y apporter les justifications nécessaires. On apprend, du bilan des ventes de pesticides 2019 au Québec, que la règlementation mise en place a permis de réduire de quelque 84 % les ventes d’atrazine, considéré comme étant le produit le plus dangereux pour la santé humaine et environnementale encore en usage. Par ailleurs interdite en Europe depuis plus de 15 ans, l’atrazine contaminait encore 95,7 % des rivières du Québec en 2017. Cette contamination des rivières et des eaux de surface, dans lesquelles nous puisons la…


Politique environnementale à Piedmont

Des fleurs pour nourrir les abeilles et les papillons Émilie Corbeil emilie.corbeil@journaldescitoyens – En septembre 2021, la Municipalité de Piedmont publiait sa nouvelle politique environnementale. La version papier, particulièrement soignée, a été assortie d’un cadeau à planter – Des fleurs pour nourrir les abeilles et les papillons. Le graphisme a par ailleurs été réalisé par une firme locale. Un plan d’action présentant les objectifs de manière plus spécifique est également adjoint à la politique. Le Journal s’est entretenu avec la mairesse, Nathalie Rochon, afin préciser certains éléments de la politique. Le développement immobilier absent D’entrée de jeu, on remarque que la politique environnementale ne fait aucune mention du développement immobilier galopant dans la région. Ce dernier est pourtant très probablement le principal élément à même de poser une menace directe à notre environnement. À ce sujet, madame Rochon mentionne qu’il aurait peut-être été sage d’en traiter à même la politique environnementale. Elle assure toutefois que l’environnement sera au cœur du plan d’urbanisme à venir, ce dernier étant en révision complète.  L’eau Si la politique annonce une surabondance de manganèse dans l’eau de l’aqueduc municipal, madame Rochon a précisé au Journal que le puits fautif n’est plus utilisé. Piedmont puise son eau dans deux…