Festival Songes d’été, à Val-David
Hommage à Gilles Mathieu

Salle de Nouvelles
Salle de Nouvelles

Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Gilles Mathieu, qui a fondé la plus célèbre des boîtes à chansons du Québec (1959-1976), la mythique « Butte à Mathieu » sera honoré jeudi 6 août, dès 17 h, au Festival Songes d’été de Val-David, à la petite gare.

Nicole Deschamps

Cet homme a influencé le cours de la chanson francophone au Québec et a su regrouper les artistes de toutes disciplines et tant de gens dans une ruée vers son « village dans un village ». La Butte à Mathieu accueillait jusqu’à mille personnes par soir et comprenait plusieurs bâtiments : salles de spectacles, théâtre, maisons d’artistes et exposants, ateliers, une petite ferme, restaurants. Elle était située sur une butte juste en haut de la gare du P’tit Train du Nord.

Encore aujourd’hui, Val-David regorge d’artistes et se souvient. Le Festival Songes d’été organise une soirée spéciale, où amis, nostalgiques, et toute la population sont conviés à venir rencontrer cet homme qui attira tant de foules et d’artistes en ce lieu, berceau de la culture québécoise. C’est tout un festival à ne pas manquer pour un hommage à un homme de chez nous ! Toute la programmation du festival qui se tiendra du 30 juillet au 9 août 2015 se trouve sur www.songesdete.org.

Un peu plus d’histoire de la Butte et de son fondateur

Gilles Mathieu, cet artiste peintre et graphiste, amoureux fou des artistes et de chanson francophone québécoise, invita dès l’âge de 19 ans, les artistes, d’abord de Montréal, ensuite d’Europe et du Canada, à venir se produire dans un poulailler en haut d’une butte tout près de la gare de Val-David. L’endroit était aménagé avec coussins, chandelles, tables basses, filets de pêche, antiquités, nappes à carreaux, en toute convivialité et en français du Québec (chose rare à l’époque, en 1959 !). Plusieurs artistes viendront s’y produire à leurs débuts et seront propulsés sur la scène nationale et internationale… Ce fut le début du monde de spectacles de chansonniers au Québec. Gilles engage, produit les spectacles, prépare les lieux, les agrandit, les décore, fait les affiches, les poses à Montréal et partout au Québec.

La Butte à Mathieu était la plus ancienne et probablement la plus populaire des boîtes à chansons du Québec : des centaines d’artistes et des milliers de personnes sont venues visiter, écouter, chanter, créer et vivre à Val-David. Pour n’en nommer que quelques-uns : Gilles Vigneault, Claude Gauthier, Robert Charlebois, Louise Forestier, Pierre Calvé, Claude Léveillée, Pierre Létourneau, Pauline Julien, Monique Leyrac, Yvon Deschamps et Tex Lecor. Non seulement des chansonniers, mais des artistes toutes disciplines affluent pour offrir des expositions multidisciplinaires et donner des cours. Ont demeuré à la Butte : céramistes, peintres, sculpteurs et poètes, tels que Raoul Duguay, Armand Vaillancourt, Bernard Chaudron, Armand Dumouchel, René Derouin, Robin Hutchison, Guy Montpetit, Alain Marie Tremblay, Bonnie Baxter, Jocelyne Aird Bélanger, Michel Thomas Tremblay et tant d’autres. Ces regroupements d’artistes favoriseront, vers 1975, la naissance de deux regroupements d’envergure à Val-David : les Créateurs associés de Val-David et L’Atelier de l’île.

En 1967, l’année de l’exposition universelle, des autobus de touristes montent à Val-David. Gilles ouvre une auberge de jeunesse où il accueille 100 étudiants français tous les deux jours. Il étend ses spectacles cette même année avec la rénovation d’une vieille grange à Sainte-Agathe, La Sablière, présentant Gilles Vigneault en ouverture; auberge qui deviendra plus tard Le Théâtre des Patriotes.

La Butte fut un « village dans un village », et les artistes ont toujours poursuivi la vie artistique à Val-David. Maintenant, Songes d’été joue le même rôle de rassembler dans un même événement un ensemble d’artistes de disciplines artistiques différentes et stimulant la relève tout en soulignant le patrimoine culturel local. Donc rendez-vous au Festival Songes d’été, jeudi 6 août 2015, dès 17 h à la petite gare de Val-David ! Infos : www.songes-dete.org.

Imprimer