Échos du conseil de Ville de Prévost

Yvon Blondin
Yvon Blondin

Les derniers articles par Yvon Blondin (tout voir)

Yvon Blondin

Séance ordinaire du conseil municipal de Prévost tenue le 9 avril 2018.

Première séance du printemps qui comme une amoureuse, se fait attendre… Nous avons eu droit à un sujet des plus émotifs, la vieille gare de Shawbridge. Un peu d’histoire pour les gens qui n’étaient pas du coin. Il y a de cela une trentaine d’années, après le démantèlement de la voie ferrée du CP, la gare demeura seule comme une orpheline, mais qu’allions-nous en faire ? Pour les uns, elle n’était qu’un furoncle, signe d’un colonialisme dépassé qu’on devait éliminer à tout prix, pour les autres, une partie importante de notre patrimoine bâti. Eh oui ! La gare devint plus belle que belle après des centaines, que dire, des milliers d’heures de bénévolat. Le sujet est revenu à la période des questions; au début d’avril se tenait une assemblée générale annuelle de la vieille gare, monsieur Denis Girard, monsieur le maire ainsi qu’une trentaine d’autres citoyens étaient présents. Certaines interventions durant la soirée auraient poussé deux bénévoles à présenter leur démission dès le lendemain. Monsieur Denis Girard a soutenu que plusieurs bénévoles avaient été blessés par des propos entendus; monsieur le maire, pour sa part, parle de mauvaise perception et désire rencontrer les personnes qui se sont senties froissées pour éclairer le tout. Aucune autre information n’a transpiré durant la séance du conseil. Votre chroniqueur, désirant vous donner le pouls, contacta monsieur Jean Girard, président du comité de la vieille gare et fier d’être bénévole depuis 22 ans, résuma les intentions du nouveau Conseil de ville que cette institution à vocation communautaire passerait à commerciale, ce qui est perçu comme inacceptable par le Conseil de la gare. Il semble clair que la vieille garde de la vieille gare ne désire en rien embarquer dans ce train-là. Rappelons par contre que le parti le Renouveau Prévostois avait fait de la revitalisation du vieux Shawbridge un de ses chevaux de bataille et cela comprenait aussi la revitalisation de la vieille gare.

Gestion réglementaire

Un sondage sera effectué concernant le règlement 601-52 touchant les rues Clos-du-Petit-Mont et Clos-du-Soleil. Ses résidents pourront s’exprimer sur les changements proposés qui autoriseraient certains services professionnels, commerciaux ainsi que l’entreposage de véhicules récréatifs.

L’utilisation de sacs de plastique dans les épiceries et commerces de la ville de Prévost seront interdits à partir du premier novembre 2018, mais une période de grâce de deux ans sera, malgré tout, accordée. Selon monsieur le maire, les commerçants font un bon accueil à ce changement. Par contre, les sacs de plastique utilisés pour l’emballage spécifique de fruits, légumes et viandes pourront encore être utilisés. Les sacs de papier seront toujours les bienvenus.

Un règlement fut voté reconnaissant les droits acquis pour les bâtiments principaux et accessoires construits avant 1991 qui étaient dérogatoires. Rappelons qu’un citoyen devait débourser 750 $ pour une telle reconnaissance.

Gestion des contrats

Le contrat de marquage de la chaussée fut octroyé à la firme Masqua pour la somme de 114 837 $ plus taxes : l’achat de fleurs à la firme Jardissimo 11 933 $ plus taxe et l’entretien des trois terrains de tennis à Avantage court pour 9 598 $.

Gestion du développement durable

Une belle promotion de la part de notre Ville : vous pouvez adhérer à un programme visant la protection des papillons monarques; je vous invite fortement à lire en page 9 de ce journal et visiter le site de la ville de Prévost pour plus d’information.

Gestion des ressources humaines

Monsieur Guillaume Lorrain-Taillefer fut promu au poste de greffier de notre Ville. Félicitations ! Il succède à monsieur Laurent Laberge qui occupe le poste de directeur général adjoint, deux personnes qui ont à cœur leur travail.

Varia

Le conseil appuie la pétition qui circule présentement dans notre Ville pour l’ajout d’une école secondaire, Prévost, du même souffle, désirerait créer un partenariat avec la commission scolaire pour l’utilisation d’une salle multifonctionnelle, salle de spectacle, bibliothèque et gymnase. Nous vous invitons à signer cette pétition, si elle se présente à vous.

Questions du public

Monsieur Luc Archambault de-mande à monsieur le maire quand les travaux sur le chemin du Lac-Écho débuteront, la réponse fut après la période de dégel.

Monsieur Jean-Louis Forget, rue Roméo-Monette, avec l’ouverture possible des accès à la Rivière-du-Nord s’inquiète d’une possible congestion de véhicules en stationnement au bout de cette artère. Monsieur Germain est conscient de la situation.

Une deuxième question de monsieur Forget touchait la création d’une aire de jeux aménagée vu le nombre élevé d’enfants de cette rue qui utilisent la voie publique pour leurs activités, créant ainsi des risques d’accident.

Monsieur Gilles Raymond, rue Guénette, printemps après printemps demande à la Ville d’utiliser de l’eau non traitée pour le lavage des rues; monsieur le maire sembla surpris par la question et répondra subséquemment.

Monsieur le maire intervint durant la séance pour nous informer qu’une demande a été faite à la MRC pour que la ville de Prévost devienne gestionnaire du parc de la Rivière-du-Nord situé entre le terrain de balle à Prévost et s’étendant jusqu’à l’île des Frères à Saint-Jérôme. Ceci comprend la section à l’ouest de la Rivière-du-Nord adjacente à l’autoroute.

Imprimer