Les échos du conseil municipal de Sainte-Anne-des-Lacs

Jacinthe Laliberté
Jacinthe Laliberté

Les derniers articles par Jacinthe Laliberté (tout voir)

Jacinthe Laliberté – Séance ordinaire du Conseil municipal tenue le 12 août 2019

La fin du processus d’adoption du règlement décrétant la dépense ainsi que l’emprunt d’une future bibliothèque fut le point culminant d’une longue soirée.

Consultation publique

Cette consultation concernant le plan d’aménagement d’ensemble du secteur Ouimet nord et sud (PAE) aura lieu le 22 août à 19 h au Centre communautaire.

Des informations intéressantes

Lors du tour de table des conseillers, Catherine Hamé a annoncé l’évènement « Journée de la famille » qui aura lieu le 17 août.

Serge Grégoire a, quant à lui, fait mention d’une possibilité d’encadrement des feux d’artifice, la Municipalité ayant reçu plusieurs plaintes à cet effet.

Sylvain Harvey a présenté deux dossiers discutés par les membres du Comité consultatif de l’Environ-nement (CEE) : le ramassage de branches, problématique sur la-quelle les membres du Conseil devront se pencher et la Politique environnementale qui se devrait d’être finalisée par le comité qui a travaillé sur des points environnementaux de première importance depuis 1 an.

Suivi ministère des Transports-Pétition, chemin Sainte- Anne-des-Lacs

D’entrée de jeu, la mairesse a lu le courriel envoyé à M. Thibault, directeur du ministère des Trans-ports, secteur Laurentides et Lanaudière, courriel étant resté sans réponse.

Dans un second temps, force fut de constater qu’aucun des travaux de réparation annoncés, pour le début juillet, n’a été fait ni même amorcé. Seul, un jeu de cônes déposés et ramassés en un temps record a été observé.

À partir de ces constats, plusieurs propositions ont été émises par des personnes présentes : inviter les citoyens à faire des plaintes le plus souvent possible en composant le 511, voter un montant d’argent pour la réfection de ce fameux chemin ou tout simplement l’acheter.

À cela, le conseiller Serge Grégoire a répondu, sans équivoque : « Je ne voudrais jamais d’un chemin dans cet état. » et la mairesse a finalisé en ajoutant : « La Municipalité n’a pas les ressources suffisantes pour procéder à de tels travaux. »

M. Pronovost, un des initiateurs de la pétition, a rencontré Mme Blais, notre députée, qui, très déçue du manque de communication et de collaboration de M. Thibault, devrait parler de notre dossier à M. Bonnardel, ministre des Transports. La mairesse semblait très septique contrairement au conseiller Grégoire qui a signifié aux citoyens que toutes les routes au Québec étaient désastreuses et que celui qui parlera le plus fort en gagnera la forte partie. »

Et nos routes…

M. Lamarche a fait un compte rendu sur les « autres » chemins du territoire : – Le secteur Ouimet est presque terminé. De gros travaux de drainage ont été réalisés. – Encore quelques séances de dynamitage avant de terminer les travaux sur le chemin Bouton d’or. – Colmatage des nids de poule et réparation des craquelures près de l’accotement sur le chemin Loriot.

Ainsi va le dossier de la bibliothèque

Cette fois-ci, les citoyens approuvant le projet de la bibliothèque se sont présentés à la séance du Conseil et ont apporté des commentaires quant à légitimité dudit projet.

Trois éléments conciliateurs –

1. La lecture, par la mairesse, d’un document stipulant le repositionnement du Conseil dans le but de donner le plus d’informations possible à la population avant que celle-ci ne soit consultée à la fin du mois de septembre et en octobre.

  1. L’adoption d’un règlement mettant fin au processus d’adoption du règlement d’emprunt décrétant une dépense de 1 795 000 $, dont un emprunt de 1 200 000 $. Mme Monette Laroche a, cependant, tenu à préciser que cette démarche ne mettait pas fin au projet.
  2. La lecture d’une lettre du conseiller Sylvain Harvey, dès le début de la période de questions, replaçant les choses dans leur juste perspective selon ses propres mots. Dans cette lettre, il se dit heureux que le Conseil ait mis fin au règlement d’emprunt et ait prévu des consultations publiques ce qui permettra de relancer le projet sur de nouvelles bases.

Certains citoyens ont demandé que la lettre de M. Harvey soit envoyée au directeur général puisque celle-ci contient des demandes précises au sujet d’informations importantes à présenter aux citoyens notamment le coût estimé de la bâtisse et l’identification des besoins en lien avec les usages autres que ceux associés à une bibliothèque traditionnelle, particulièrement si on parle d’un « troisième lieu ».

Au cours de la période de questions, Mme Plante ainsi que d’autres résidents ont, longuement, débattu de la pertinence de présenter toutes ces informations avant même de savoir si les citoyens étaient intéressés par le projet.

À cela, la mairesse a précisé qu’elle ne sentait pas à l’aise d’inverser ce processus tel que demandé par la citoyenne : « On est dans la bonne démarche même si elle n’est pas appréciée par tous les citoyens. Il faut donner les informations avant toute autre chose et là, les gens prendront une décision éclairée. »

Période de questions

Une question isolée – M. Leblanc a questionné la qualité de l’eau de la source située sur le chemin Fournel et utilisée par un grand nombre de citoyens. Conséquemment, il a demandé de procéder à une analyse de cette eau lors de la Journée de la famille. La mairesse a spécifié que cette source n’était pas municipale, mais qu’il serait tout de même possible d’effectuer une analyse pour le bien des citoyens.

Imprimer