Échos du conseil municipal de Prévost

Yvon Blondin
Yvon Blondin

Les derniers articles par Yvon Blondin (tout voir)

Yvon Blondin

Séance ordinaire du Conseil municipal de Prévost, le lundi 9 septembre 2019.

Nous avons appris que le café du maire, qui se tenait chaque mois le samedi précédent l’assemblée ordinaire, se déroulera dorénavant de façon bimestrielle et sera présenté le samedi après l’assemblée ordinaire du conseil. Un thème sera établi à l’avance et quelques-uns ou tous les conseillers y seront présents, le maire ajouta qu’il ne sera plus le seul sur le « gril », ce sont ses mots. Souhaitons que les échanges restent courtois ou urbains si l’on accepte que les propos dits urbains étaient à une certaine époque réputés plus courtois que les propos dits ruraux.

Gestion des contrats

Les travaux de réparation du barrage du lac Saint-François ainsi que ceux de l’agrandissement et de l’amélioration de la vieille gare seront retardés, les certificats d’autorisation émis par le ministère de l’Environnement se font attendre. Des travaux de réfection du rez-de-chaussée de la salle Saint-François Xavier (église) étaient dans les cartons, mais nous devrons patienter, car aucune soumission ne fut présentée au Ville.

Gestion des infrastructures

La politique de réfection durable des infrastructures sera révisée, auparavant au moment de la réparation d’une rue déjà existante le fonds général contribuait à hauteur de 80 %, maintenant il sera de 70 %. De même l’approbation de 50 % + 1 personne impliquée dans ladite rue était requise, maintenant nous passons à 60 % pour obtenir une majorité claire; ceci ne comprend pas les nouvelles rues dont les infrastructures sont payées à 100 % par les promoteurs.

Une demande de certificat d’autorisation fut faite au ministère de l’Environnement : des travaux pour l’été 2020 sont prévus sur les rues Principale, du Nord, Ross, Guénette, Filiatrault et Levasseur.

Culture, loisirs et collectivité

Bravo, la Société d’horticulture et d’écologie de Prévost fête son 25e anniversaire, pour l’occasion le conseil lui vota un don de 500 $.

Gestion urbanisme

Une demande de dérogation mineure au 2450, boulevard du Curé Labelle fut rejetée. La Ville autorise de l’affichage à cet endroit sur une superficie de 10 mètres carrés, mais la demande était de 40 mètres carrés, et elle fut rejetée.

La Ville a voté une motion de félicitations à madame Danielle Whalen et à monsieur Denis Villeneuve pour les 30 années de service qu’ils ont consacrées à la ville de Prévost. Merci pour tout !

Nous apprenons avec regret le départ de notre greffier, monsieur Guillaume Taillefer. Un nouveau défi s’est présenté à lui. On en retiendra sa disponibilité et sa bienveillance dans les tâches qu’il accomplissait.

Questions du public

À la question de monsieur Émile Desnoyers sur Internet le mois passé, concernant un possible rafraîchissement du « skate park », monsieur le maire répondit que cet équipement fut construit en 2007 et que la question sera étudiée lors le prochain budget. Monsieur Germain en profita pour nous rappeler que le terrain de baseball, de son côté, a eu droit à une cure de rajeunissement cette année.

Monsieur Marcel Poirier s’informe auprès de monsieur le maire concernant le développement du dossier du stationnement à l’arrière du domaine du Faubourg (à l’ouest de la gare). Notre directeur général, maître Laurent Laberge, nous expliqua que la Ville avait droit à deux subventions annuelles du FAR (Fonds d’appui aux régions); n’ayant pu respecter les délais requis, celles-ci ne pourront être appliquées qu’à l’été 2020.

Monsieur Guy Roy de la rue Fred, revient à la charge avec l’état lamentable de la rue de l’Érablière; l’ayant empruntée dernièrement, monsieur Germain est conscient de la situation et nous pouvons nous attendre à des travaux préventifs avant sa possible restauration en 2020.

Monsieur Yvon Blondin questionne le maire sur le réaménagement de l’intersection de la montée Sainte-Thérèse et de l’entrée 55 sud de l’autoroute des Laurentides. L’étude du dossier va bon train et monsieur le maire parle d’un déboursé qui pourrait s’élever entre 2000 et 3000 dollars.

Monsieur le maire intervint sur la question de la future tour Rogers qui sera contigüe au cimetière catholique situé sur la route 117 et nous informe que l’étude ne concerne que les personnes qui résident à 90 mètres de la tour projetée.

Imprimer