Chemin SADL

Journal des citoyens, travaux à venir
Jacinthe Laliberté

Les derniers articles par Jacinthe Laliberté (tout voir)

Le MTQ a approuvé une réfection sérieuse du chemin Sainte-Anne-des-Lacs

Jacinthe Laliberté – Enfin, le ministère des Transports a entendu les multiples requêtes de la mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs et de son conseil. La réparation de cette route ne sera plus reportée aux calendes grecques.

Travaux sur le chemin Sainte-Anne-des-Lacs

La semaine dernière, lors d’une conférence de presse du ministère des Transports annonçant des travaux sur le réseau routier des Laurentides, le responsable de la région, M. Thibault, confirma que, dès le printemps, il y aurait des réparations sur le chemin Sainte-Anne-des-Lacs. Cette annonce fait suite aux nombreuses plaintes qui avaient été soumises au ministère des Transports par le conseil municipal. 

La mairesse semblait soulagée lors de la soirée du conseil lorsqu’elle en a fait l’annonce : « M. Fréchette, attaché politique de M. Bonnardel, nous avait déjà mentionné que ces réparations seraient faites. Enfin, un vœu qui va se réaliser. »  

On ne parle pas, ici, de réparation de nids-de-poule appelée « patchage », mais bel et bien de travaux majeurs. Des réparations mécanisées ont été planifiées en attendant un surfaçage prévu pour 2021. 

Les travaux de pavage du chemin Sainte-Anne-des-Lacs seront coordonnés avec ceux du viaduc au-dessus de la 15. En ce qui concerne l’ensemble de la route, ils seront réalisés sur 3,5 kilomètres.

Réfection du pont d’étagement

Le pont d’étagement du chemin Sainte-Anne-des-Lacs qui surplombe l’autoroute des Laurentides sera complètement démoli cet été. Les travaux débuteront, normalement, début juillet. 

Malgré des travaux qui s’échelonneront sur deux ans, les résidents de Sainte-Anne-des-Lacs devraient pouvoir utiliser, de nouveau, le pont à partir de décembre 2020. Cependant, la fin de la réfection est prévue pour le printemps 2021. 

Quant au pont Raymond, la dernière couche d’asphalte sera appliquée ce printemps n’ayant pas été possible de la faire avant la venue de l’hiver dernier. 

Le directeur général, M. Gadbois, reste cependant prudent. Il précise que l’appel d’offres a été lancé le vendredi 6 mars par le ministère des Transports. Selon lui, ce dernier est très optimiste dans son échéancier. Espérons que le tout se déroulera pour le mieux et dans les temps prévus. 

Imprimer